Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé

lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne|07 juin 2023

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mercredi, les mégacapitalisations de la tech entraînant un repli du Nasdaq, alors que les investisseurs se sont orientés sur les petites capitalisations.

La Bourse de Toronto a clôturé en baisse, le marché digérant l’annonce d’une hausse des taux d’intérêt par la Banque du Canada.

 

 Pour (re)consulter les nouvelles du marché

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX perd 71,91 points (-0,36%) à 19 983,69 points.

À New York, le S&P 500 recule de 16,33 points (-0,38%) à 4 267,52 points.

Le Nasdaq baisse de 171,52 points (-1,29%) à 13 104,89 points.

Le DOW monte de 91,74 points (+0,27%) à 33 665,02 points.

Le huard baisse de 0,0002 (-0,03%) à 0,7478$ US.

Le pétrole perd 0,01$ US (-0,01%) à 72,52$ US.

L’or chute de 1,40$ US (-0,07%) à 1957,00$ US.

Le bitcoin recule de 910,36$ US (-3,35%) à 26 260,50$ US.

 

Lire aussi: La Banque du Canada hausse son taux directeur d’un quart de point

Le contexte

La rotation des positions des investisseurs au détriment du secteur de la technologie, et notamment du Nasdaq 100 qui rassemble les 100 plus grands noms du secteur, s’est accélérée en début de séance lorsque la Banque du Canada a augmenté ses taux à la surprise des analystes.

«Les actions ont décliné après que la banque centrale du Canada a redémarré sa campagne de hausses de taux, ce qui a effrayé les investisseurs», a commenté Edward Moya d’Oanda.

La banque centrale canadienne est souvent considérée comme ayant un rôle proactif en matière de politique monétaire. Elle était la première à relever les taux en 2022 et aussi la première à faire une pause.

La voilà qui a rehaussé mercredi son principal taux directeur de 0,25 point, à 4,75%, trois mois après avoir été la première grande banque centrale à marquer une pause dans ses tours de vis.

«La Banque du Canada a signalé que d’autres hausses pourraient intervenir ce qui a conduit chacun à repenser l’idée que la Réserve fédérale américaine (Fed) en aura terminé avec les relèvements de taux après juillet», a ajouté Edward Moya.

Sur le marché obligataire, les rendements sur les bons du Trésor à dix ans ont bondi à 3,78% contre 3,66%.

 

Rotation

Pour Adam Sarhan, de 50 Park Investment, «l’argent est en train de faire une rotation à partir des indices leaders comme le Nasdaq et le Nasdaq 100 pour se diriger vers les indices qui étaient en retrait comme le Russell 2000 qui réunit les petites capitalisations.

Le Nasdaq 100, qui avait atteint lundi un plus haut depuis un an, a perdu 1,75% tandis que le Russell 2000 a gagné 1,88%.

«L’argent circule d’un secteur à l’autre, c’est ce qui conserve le dynamisme du marché et c’est bien», a ajouté l’analyste soulignant que les secteurs des banques régionales et de la distribution avaient été recherchés.

La banque régionale PacWest (PACW), un temps considérée comme le nouveau maillon faible du système bancaire américain, a bondi de 14,37% à 9,15 dollars.

Les grands magasins Nordstrom (JWN) ont gagné 4,92% à 19,42$ US, l’enseigne Macy’s (M) a pris 1,95% à 16,21$ US.

Les mégacapitalisations de la technologie se sont nettement repliées à l’instar de Microsoft (MSFT, -3,09% à 323,38$ US), d’Amazon (AMZN, -4,25% à 121,23$ US) et d’Alphabet (GOOG, -3,89% à 122,94$ US).

Tesla (TSLA) en revanche a gagné 1,47% à 224,57$ US au lendemain d’une décision en appel rendue par un tribunal du Delaware, qui a de nouveau écarté la demande d’actionnaires du constructeur dénonçant les conditions de la prise de contrôle du fabricant de panneaux solaires SolarCity.

Le groupe agroalimentaire Campbell Soup (CPB), rendu célèbre par Andy Warhol, s’est délesté de 8,91% à 46,08$ US malgré des résultats supérieurs aux attentes et la confirmation de ses prévisions annuelles. Ses marges se sont néanmoins érodées.

La plateforme d’échanges de cryptomonnaies Coinbase (COIN) a repris 3,20% à 53,26$ US après une journée difficile la veille qui avait vu le titre chuter de 12,09%.

Visée par une action en justice du gendarme américain des marchés, la SEC, qui lui reproche de ne pas s’être enregistrée auprès de lui, la plateforme a bénéficié de l’annonce de la société d’investissement ARK, qui a acquis 400 000 actions Coinbase.