Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 12 avril

Publié le 12/04/2024 à 08:12, mis à jour le 12/04/2024 à 08:18

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 12 avril

Publié le 12/04/2024 à 08:12, mis à jour le 12/04/2024 à 08:18

(Photo: Getty Images)

REVUES DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales sont en ordre dispersé vendredi, l'Asie s'affichant en repli, lestée par la baisse des exportations chinoises, tandis que l'Europe avançait, portée par des indicateurs d'inflation salués dans la région.

 

 

Les indices boursiers à 8h00

Les contrats à terme du Dow Jones diminuaient de -48,00 points (-0,12%) à 38 684,00 points. Les contrats à terme du S&P 500 retraitaient de -11,50 points (-0,22%) à 5 231,75 points. Les contrats à terme du Nasdaq reculaient de -61,00 points (-0,33%) à 18 424,00 points.

À Londres, le FTSE 100 avançait de +104,47 points (+1,32%) à 8 028,27 points. À Paris, le CAC 40 progressait de +63,83 points (+0,80%) à 8 087,57 points. À Francfort, le DAX montait de +151,52 points (+0,84%) à 18 106,00 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a récolté +80,92 points (+0,21%) à 39 523,55 points. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a diminué de -373,34 points (-2,18%) à 16 721,69 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain augmentait de +1,16 $US (+1,36%) à 86,18 $US. Le baril de Brent de la mer du Nord gagnait +1,05 $US (+1,17%) à 90,79 $US.

 

Le contexte

Les exportations chinoises sont nettement reparties à la baisse le mois dernier, une première depuis six mois, selon des chiffres officiels publiés vendredi, un nouveau signe du manque de dynamisme de la première économie asiatique.

Le FTSE 100, principal indice de la Bourse de Londres, s’octroyait 1,28% et évoluait au-dessus des 8 000 points, se rapprochant de son record en séance (8 047,06 points), porté par la croissance du produit intérieur brut (PIB) du Royaume-Uni.

La séance est aussi marquée par plusieurs indicateurs d’inflation en Europe bien reçus par le marché.

En Allemagne, l’inflation a bien reculé à 2,2% sur un an en mars, à son plus bas niveau depuis mai 2021 et en France, l’inflation sous-jacente a diminué de nouveau sur un an à +2,2% en mars 2024, après +2,6% en février.

Ces données sont publiées au lendemain de la réunion de politique monétaire de la BCE qui n’a pas créé de surprise en laissant ses taux inchangés tout en ouvrant la porte à une première baisse des taux en juin.

«Il faudrait une grosse surprise pour que la BCE ne baisse pas ses taux en juin», commente Xavier Chapard, de l’équipe de recherche et de stratégie de LBPAM.

L’institution monétaire européenne serait ainsi prête à réagir plus vite que la banque centrale américaine (Fed), confrontée elle à une inflation aux États-Unis qui a accéléré en mars, à 3,5% sur un an, selon l’indice CPI.

À Wall Street, les contrats à terme des trois principaux indices oscillaient entre -0,28% et -0,50%.

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts américains et des États européens se détendait nettement, après avoir connu une poussée cette semaine après la publication de l’indice CPI mercredi, qui a surpris le marché à la hausse pour le troisième mois consécutif.

 

JP Morgan inquiet de l’inflation

Dans les échanges électroniques avant l’ouverture de Wall Street, JP Morgan abandonnait 2,17% après avoir annoncé des résultats meilleurs qu’attendu au premier trimestre, malgré des inquiétudes sur l’inflation persistante.

 

Petrofac dévisse à Londres

Le groupe britannique de services pétroliers et énergétiques Petrofac, dont les finances inquiètent les investisseurs, chutait de plus de 23% à Londres après avoir annoncé que des discussions avec ses créanciers pourraient aboutir à «l’échange d’une proportion importante de dettes contre des capitaux propres».

 

Société Générale cède une filiale

Le groupe bancaire Société Générale a annoncé vendredi avoir signé pour 745 millions d’euros un contrat de cession de ses parts de Société Générale Maroc à la holding marocaine Saham.

Le titre bondissait de 4,52% à Paris.

 

Thyssenkrupp réduit la voilure

Le premier producteur d’acier allemand Thyssenkrupp (+1,45% à Francfort) va réduire d’un quart sa capacité de production et supprimer un nombre non défini d’emplois sur son site historique de Duisbourg dans la Ruhr, en Allemagne, en réaction aux conditions de marché toujours difficiles, a-t-il annoncé jeudi en soirée.

 

L’or poursuit son ascension

L’or a atteint un nouveau record vendredi, à 2 400,67 $US l’once, et s’échangeait à 2 392,68 $US.

Du côté du pétrole, les prix étaient en hausse, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l’approvisionnement mondial si le conflit entre Israël et le Hamas se propage aux pays voisins, en particulier l’Iran.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin prenait 0,98% à 90,62 $US et son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI), 1,15%, à 86,00 $US.

Sur le marché des changes, la monnaie unique européenne cédait 0,66%, à 1,0655 $US pour un euro.

Le bitcoin prenait 0,41% à 70 798 $US.

 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 22 mai

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. l'attente des résultats de Nvidia se fait en terrain négatif.

OPINION Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500
Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 21 mai
Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record
Mis à jour le 20/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

À surveiller: Saputo, Empire et CAE

22/05/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Saputo, Empire et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.