Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, les taux et Nvidia pénalisent le Nasdaq

Publié le 24/11/2023 à 09:46, mis à jour le 24/11/2023 à 17:50

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, les taux et Nvidia pénalisent le Nasdaq

Publié le 24/11/2023 à 09:46, mis à jour le 24/11/2023 à 17:50

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé sur une note contrastée vendredi, à l’issue d’une séance écourtée pour cause de lendemain de jour férié (Thanksgiving), le Nasdaq pâtissant d’un possible revers pour Nvidia et d’une remontée des taux obligataires.

La bourse de Toronto était en hausse vendredi midi, grâce aux gains enregistrés par les secteurs financier et énergétique.

 


Pour (re)consulter les nouvelles du marché

Les indices boursiers à 13h15 

À Toronto, le S&P/TSX avançait de +9,08 points (+0,05%) à 20 125,74 points.

À New York, le S&P 500 récoltait +2,72 points (+0,06%) à 4 559,34 points.

Le Nasdaq descendait de -15,00 points (-0,11%) à 14 250,85 points.

Le DOW récoltait +117,12 points (+0,33%) à 35 390,15 points.

Le huard affichait une hausse de +0,0042 $US (+0,5758%) à 0,7345 $US.

Le pétrole affichait un recul de -1,10 $US (-1,43%) à 76,00 $US.

L’or augmentait de +9,50 $US (+0,48%) à 2 002,30 $US.

Le bitcoin progressait de +602,27 $US (+1,62%) à 37 865,34 $US.

 

 

 

Le contexte

«C’est une semaine raccourcie et les volumes tendent à être plus faibles», a expliqué Quincy Krosby, de LPL Financial, prévenant néanmoins que des échanges limités pouvaient favoriser la volatilité.

L’adage valait aussi pour le marché obligataire, peu fréquenté, mais où les taux se tendaient sensiblement malgré l’absence de développement significatif. Le rendement des emprunts d’État américains à 10 ans ressortait à 4,47%, contre 4,41% mercredi en clôture.

«Il n’y a pas beaucoup de conviction» ce vendredi, a abondé, dans une note, Patrick O’Hare, de Briefing.com.

Le S&P 500 reste sur 15 séances positives en 18 journées de Bourse.

«Le marché est mûr pour une consolidation», estime Quincy Krosby. «Ce serait inhabituel de le voir poursuivre son ascension jusqu’à la fin de l’année.»

Parmi les quelques publications du jour, l’indice PMI d’activité dans les services, compilé par S&P Global, a fait état d’une progression en novembre, à 50,8, un chiffre supérieur aux attentes (50,4).

En revanche, les États-Unis ont vu l’activité se contracter dans le secteur manufacturier (49,4), un fléchissement plus marqué que prévu (49,8 attendus).

À la cote, le fabricant de semi-conducteurs Nvidia (NVDA) se repliait (NVDA, -1,43%). Selon l’agence Reuters, l’entreprise a indiqué à des clients chinois qu’elle reportait le lancement d’une nouvelle puce, la H20, principalement destinée à ce marché.

Sollicité par l’AFP, Nvidia s’est refusé à tout commentaire. Cette nouvelle puce a été conçue pour satisfaire aux restrictions du gouvernement américain, qui limite les exportations vers la Chine des semi-conducteurs américains les plus performants.

Le pétrolier argentin YPF (YPF) prenait encore 16,12%, toujours porté par l’élection à la présidence, dimanche, du candidat ultralibéral Javier Milei, qui a évoqué la privatisation du groupe. Depuis l’annonce des résultats, YPF a progressé de près de 60%.

D’autres entreprises cotées à Wall Street étaient aussi à la fête, notamment les financières Banco Macro (BMA, +18,33%) et Grupo Financiero Galicia (GGAL, +15,56%).

La place new-yorkaise attend vendredi les premiers échos du «Black Friday», traditionnel grand rendez-vous du commerce de détail et synonyme de chasse aux bonnes affaires pour les consommateurs.

Selon la Fédération nationale du commerce de détail, quelque 130 millions de personnes devraient réaliser des achats ce vendredi et 182 millions en comptant le week-end et la journée de lundi, aussi appelée «Cyber Monday» pour ses promotions en ligne.

Les investisseurs «veulent savoir comment va le consommateur américain», selon Quincy Krosby, après que plusieurs grandes enseignes ont publié, en début de semaine, des prévisions jugées décevantes pour le trimestre en cours, qui comprend les fêtes de fin d’année.

Parmi les valeurs du secteur, la chaîne de grands magasins Macy’s (M, -0,94%) et Amazon (AMZN, -0,67%) étaient en baisse, tandis que la plupart de leurs concurrents s’affichaient dans le vert, de Walmart (WMT, +0,46%) à l’enseigne de produits électroniques Best Buy (BBY, +1,26%)

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street ouvre en baisse

Mis à jour il y a 39 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également ouvert en légère baisse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 4 mars

Mis à jour à 08:22 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient mitigés lundi matin.

À la une

À surveiller: Canadian Natural Resources, CIBC et Stella-Jones

Il y a 52 minutes | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Canadian Natural Resources, CIBC et Stella-Jones? Voici des recommandations d'analystes.

Bourse: Wall Street ouvre en baisse

Mis à jour il y a 39 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également ouvert en légère baisse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 4 mars

Mis à jour à 08:22 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient mitigés lundi matin.