Bourse: Wall Street termine divisée

Publié le 01/04/2024 à 10:13, mis à jour le 01/04/2024 à 18:29

Bourse: Wall Street termine divisée

Publié le 01/04/2024 à 10:13, mis à jour le 01/04/2024 à 18:29

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a clôturé divisée lundi, le Dow Jones et le S&P 500 étant plombés par une tension du marché obligataire alerté par des prix manufacturiers plus élevés en mars.

Le principal indice boursier du Canada a légèrement augmenté pour atteindre un nouveau record de clôture lundi, aidé par la hausse des prix des matières premières qui a stimulé les secteurs de l’énergie et des mines.

 

  Pour (re)consulter les nouvelles du marché

 

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a récolté +18,22 points (+0,08%) à 22 185,25 points.

À New York, le S&P 500 a reculé de -10,58 points (-0,20%) à 5 243,77 points.

Le Nasdaq a monté de +17,37 points (+0,11%) à 16 396,83 points.

Le DOW a reculé de -240,52 points (-0,60%) à 39 566,85 points.

Le huard a cédé -0,001 8$ US (-0,244 6%) à 0,736 9$ US.

Le pétrole a monté de +0,82$ US (+0,99%) à 83,99$ US.

L’or a progressé de +34,10$ US (+1,52%) à 2 272,50$ US.

Le bitcoin a reculé de -1 113,48$ US (-1,57%) à 69 804,38$ US.

 

 

Contexte

Les investisseurs ont accueilli de façon mitigée une remontée bienvenue de l’activité manufacturière en mars aux États-Unis.

Pour la première fois depuis seize mois, l’indice ISM d’activité manufacturière a retrouvé la croissance à 50,3% contre 48,1% en février.

Si d’un premier abord, cette activité plus soutenue est une bonne nouvelle pour l’économie, elle cache, à y regarder de plus près, un indice des prix payés en nette augmentation, ce qui a fait grimper les taux obligataires.

L’indice des prix de l’indice manufacturier s’est ainsi envolé de 3,3% par rapport au mois précédent ce qui a immédiatement fait craindre aux opérateurs que la réserve fédérale (Fed) ne repousse encore ses baisses de taux et ne conserve plus longtemps sa politique monétaire stricte afin de juguler l’inflation.

«Cet indice des prix payés est ressorti bien plus fort qu’attendu et il ne cesse d’augmenter depuis le début de l’année», s’est inquiété Jack Ablin de Cresset.

«C’est un des signes qui pourrait montrer que l’inflation court toujours», a-t-il affirmé.

Ainsi les rendements obligataires à dix ans se sont envolés à 4,32% contre 4,20% à la dernière clôture, au plus haut depuis deux semaines. Ceux à deux ans ont grimpé à 4,71% contre 4,62%.

Malgré la bonne nouvelle de l’accélération de l’activité industrielle, «le seul défaut du rapport est cette hausse de l’indice des prix qui signale que les coûts des matières premières ont augmenté à leur rytyme le plus rapide depuis juillet 2022», a aussi souligné Matthew Martin d’Oxford Economics.

Mais selon lui, vu le faible carnet de commandes, la demande «ne devrait pas conduire à une hausse durable des prix comme on l’a vu pendant la pandémie», a ajouté l’analyste.

À la cote, le fabricant de microprocesseurs et de mémoires Micron Technology (MU), déjà en hausse soutenue la semaine dernière, a encore gagné 5,44% à 124,30$US.

Selon le site d’actualités tech The Information, Microsoft et OpenAI ont le projet de construire un méga-centre de données qui pourrait demander des millions de puces. AMD (AMD) a gagné 1,58% à 183,34$US, Intel (INTC) +0,78% à 44,52$US et Microsoft (MSFT, +0,92% à 424,57$US).

Les titres de la compagnie de télécommunications AT&T (T) ont perdu 0,57% à 17,50$US alors que les données de 73 millions de ses abonnés ont été fuitées, sans que la compagnie n’ait précisé s’il s’agissait d’un piratage.

Inquiet du rebond des prix manufacturiers, les enseignes d’équipements et d’ameublement ont perdu du terrain. Home Depot (HD) a pesé sur le Dow Jones, lâchant 4,06% à 368,03$US, mais la chaîne Lowe (LOW) a aussi cédé 2,14% à 249,28$US et Floor and Decor (FND) -2,26% à 126,69$US.

Le transporteur express Fedex (FDX), qui n’a pas renouvelé son contrat de transport avec le service de la poste USPS, a chuté de 3,32% à 280,13$US. Son rival UPS, qui doit reprendre ce contrat, a reculé de 0,68% à 147,62$US.

La société de médias de l’ancien président américain Donald Trump, cotée sous le sigle DJT, introduite en bourse la semaine dernière s’est effondrée de 21,47% à 48,66$US.

La société a divulgué ses résultats pour 2023 qui montrent un chiffre d’affaires de quelque 4 millions de dollars américains (M$US) pour une perte de 58M$US.

Le réseau social Reddit (RDDT), qui a fait ses premiers pas en Bourse il y a deux semaines à 34 dollars, a reculé de 6,79% à 45,97$US.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street en ordre dispersé, dans un marché sélectif et prudent

Mis à jour le 24/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de près de 140 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 24 avril

Mis à jour le 24/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses progressent encore sous une pluie de résultats.

OPINION Bourse: Wall Street termine en hausse
Mis à jour le 23/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 23 avril
Mis à jour le 23/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Le bitcoin dopé par le «halving»
22/04/2024 | AFP

À la une

Il faut concentrer les investissements en R-D, dit le Conseil de l’innovation du Québec

24/04/2024 | Emmanuel Martinez

L’État devrait davantage concentrer les investissements en R-D dans certains secteurs, selon le Conseil de l’innovation.

Repreneuriat: des employés au rendez-vous

23/04/2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Le taux de survie des coopératives est bien meilleur que celui des entreprises privées.

De nouvelles règles fiscales favorisent le repreneuriat familial

Édition du 10 Avril 2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Elles devraient stimuler le transfert d'entreprise à des proches.