Manchester United fond de plus de 700M$ en Bourse

Publié le 06/09/2023 à 16:08

Manchester United fond de plus de 700M$ en Bourse

Publié le 06/09/2023 à 16:08

Par AFP

Le quotidien britannique Daily Mail a rapporté, dans son édition dominicale, que la famille Glazer, actionnaire majoritaire du club, aurait renoncé à céder sa participation, jugeant trop basses les offres soumises. (Photo: 123RF)

New York — La société Manchester United plc, contrôlant le club anglais de football professionnel et cotée à New York, a vu sa capitalisation boursière fondre de plus de 700 millions de dollars sur la seule séance de mardi, déstabilisée par une information de presse faisant état du retrait de la vente de ManU.

Le quotidien britannique Daily Mail a rapporté, dans son édition dominicale, que la famille Glazer, actionnaire majoritaire du club, aurait renoncé à céder sa participation, jugeant trop basses les offres soumises.

Mardi, le groupe, coté au New York Stock Exchange, l’une des deux principales places boursières de New York, a décroché de 18,22% en une journée, effaçant ainsi au passage un peu plus de 700 millions de dollars de capitalisation.

C’était la plus grosse chute de l’action sur une séance depuis son introduction en Bourse, en 2012.

Selon la presse britannique, les deux acquéreurs potentiels encore en lice, le fondateur et PDG du groupe pétrochimique Ineos, Jim Ratcliffe, et le cheikh Jassin Ben Hamad al-Thani, président de la Qatar Islamic Bank (QIB), ont tous deux soumis des offres proches, qui valorisent le club à environ cinq milliards de livres, soit environ 6,3 milliards de dollars.

Mais, selon le Daily Mail, les Glazer espéraient quelque dix milliards de livres pour laisser le contrôle de ManU, dont ils détiennent environ les deux tiers du capital, mais la quasi-totalité des droits de vote.

Le chiffre est nettement plus élevé que l’estimation donnée par la plupart des autres médias britanniques, soit environ 6 milliards de livres.

La capitalisation boursière de Manchester United est désormais de 3,15 milliards de dollars, soit moins de la moitié du prix qu’espèrent les Glazer (7,5 milliards de dollars).

Citant des sources anonymes proches des Glazer et des acquéreurs potentiels, le site spécialisé 90min a indiqué que les discussions se poursuivaient en vue d’une cession.

Le club a été progressivement racheté entre 2003 et 2005 par l’entrepreneur américain Malcolm Glazer, qui a ensuite cédé ses parts à ses six enfants à son décès, en 2014.

Les héritiers de l’homme d’affaires ont annoncé en novembre 2022 envisager la mise en vente du club triple vainqueur de la Champions League.

Beaucoup de supporteurs de ManU sont hostiles aux Glazer, à qui ils reprochent d’avoir endetté le club au moment de son rachat et de n’avoir pas suffisamment investi pour permettre à l’institution mancunienne de rester compétitif.

À la une

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour il y a 11 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.

À surveiller: CCL Industries, Cascades et Innergex

09:13 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de CCL Industries, Cascades et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.

Immobilier résidentiel: Chiara plaide pour de l’aide gouvernementale aux promoteurs

Mis à jour à 15:48 | Charles Poulin

Financer une partie du taux d'intérêt pourrait convaincre les promoteurs de relancer la construction.