La Caisse de dépôt et placement devient actionnaire de l'arrimeur québécois QSL

Publié le 23/02/2024 à 13:16

La Caisse de dépôt et placement devient actionnaire de l'arrimeur québécois QSL

Publié le 23/02/2024 à 13:16

Par La Presse Canadienne

QSL a précisé que son siège social demeurera à Québec et que l’entreprise continuera d’être dirigée par son équipe de direction actuelle. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec — L’arrimeur québécois QSL a annoncé vendredi que la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) deviendra l’un de ses actionnaires, de concert avec des fonds conseillés par iCON et ses dirigeants actionnaires actuels.

Fondée en 1978 à Québec, QSL œuvre dans l’exploitation de terminaux portuaires et offre des services d’arrimage, de gestion logistique et de transport. L’entreprise compte 2000 employés et ses activités sont réparties dans 64 terminaux portuaires au Canada et aux États-Unis.

L’arrivée de la CDPQ parmi ses actionnaires représente un moment majeur pour son fondateur, Denis Dupuis, qui, a-t-il rappelé dans un communiqué, a «démarré cette entreprise en 1978 avec 10 000$ en poche» — un prêt personnel de sa mère.

«Le moment est venu de passer le flambeau avec un sentiment d’accomplissement, confiant que l’avenir est entre de bonnes mains et que mon rêve va se poursuivre», a-t-il soutenu. M. Dupuis se retirera de l’entreprise une fois la transaction complétée, ce qui devrait se produire en milieu d’année.

Selon le président et chef de la direction de QSL, Robert Bellisle, l’arrivée de nouveaux actionnaires, dont la CDPQ, marquera le début d’une «nouvelle ère» pour l’entreprise, qui assurera sa croissance pérenne et lui donnera les moyens de ses ambitions.

De son côté, la CDPQ dit vouloir soutenir la stratégie de croissance de QSL, «y compris l’investissement dans de nouveaux projets, en particulier au Québec», en devenant actionnaire.

«Nous sommes fiers de devenir actionnaires, ce qui nous permettra de conserver les actifs et les talents ici, aux côtés d’un partenaire expérimenté dans le secteur maritime», a souligné la première vice-présidente et cheffe pour le Québec de la CDPQ, Kim Thomassin, par écrit.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué, mais QSL a précisé que son siège social demeurera à Québec et que l’entreprise continuera d’être dirigée par son équipe de direction actuelle.

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

À la une

Dépolluer son portefeuille boursier

Il y a 41 minutes | Charles Poulin

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. L’adaptation climatique touche directement les investisseurs boursiers.

La résilience climatique, ça se planifie!

Il y a 31 minutes | Philippe Jean Poirier

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. Des entreprises commencent à planifier la gestion d’un risque climatique.

Quiz: testez vos connaissances climatiques!

Il y a 13 minutes | Katia Tobar

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. Vous croyez que vous n’avez plus rien à apprendre sur le climat?