Banque du Canada: un des resserrements monétaires les plus rapides de l’histoire

Publié le 27/12/2022 à 07:30, mis à jour le 26/01/2023 à 18:07

Banque du Canada: un des resserrements monétaires les plus rapides de l’histoire

Publié le 27/12/2022 à 07:30, mis à jour le 26/01/2023 à 18:07

(Photo: 123RF)

La dernière année aura été particulière sur le plan de la politique monétaire. La Banque du Canada a rehaussé son taux directeur à 4,50%, un des resserrements les plus rapides de son histoire. En voici le bilan.

2022

2 mars: +0,25%

Après avoir maintenu son taux directeur à 0,25% pendant deux ans, la Banque du Canada l’a relevé à 0,50%. Cela se produit dans un contexte d’inflation élevée persistante et d’un paysage économique mondial de plus en plus volatil marqué par l’invasion de l’Ukraine par la Russie à la fin de février.

13 avril: +0,50%

La Banque du Canada augmente encore son taux directeur d’un demi-point de pourcentage, à 1%. La dernière fois que la banque centrale a relevé le taux directeur au jour le jour d’un demi-point de pourcentage au lieu d’un quart, c’était en mai 2000.

1er juin: +0,50%

Au début de cet été, la Banque du Canada a relevé son taux directeur d’un autre demi-point de pourcentage à 1,5%, la hausse d’une année à l’autre la plus rapide en plus de trois décennies, pour freiner un taux d’inflation de 6,8%, beaucoup plus élevé que prévu.

13 juillet: +1%

Comme le prévoyaient les observateurs, une autre hausse survient plus tard au cours de l’été, alors que la Banque du Canada relève son taux d’intérêt directeur d’un point de pourcentage, marquant la plus forte hausse de taux unique depuis août 1998.

7 septembre: +0,75%

Pour la cinquième hausse consécutive cette année, la Banque du Canada relève son taux directeur à 0,75%, pour un total de 3,25%. Il s’agit là du taux directeur le plus élevé depuis mai 2008.

26 octobre: +0,50%

La sixième augmentation de l’année 2022 porte le taux directeur à 3,75%. Au moment de l’annonce de cette décision, l’inflation avait un peu fléchi, à 6,9% en septembre. La Banque du Canada a indiqué qu’elle croyait que l’inflation redescendrait à 3% en 2023 et que l’économie du pays devrait tourner au ralenti pour démarrer l’année.

7 décembre: +0,50%

La banque centrale relève son taux directeur à 4,25%. Cette septième augmentation porte le taux à son plus haut niveau depuis janvier 2008. La Banque du Canada indique du même coup que ses futures décisions de politique monétaire dépendraient de certaines données, un changement majeur par rapport aux autres annonces de cette année, dans lesquelles elle affirmait toujours clairement que d’autres hausses de taux seraient nécessaires. 

 

2023

25 janvier: +0,25%

La première hausse de 2023 et huitième hausse consécutive, porte le taux directeur à 4,5%. L’institution s’attend à ce que l’inflation diminue «considérablement» cette année, bien que le taux soit encore trois fois supérieur à son objectif de 2% en décembre. La Banque du Canada se dit également prête à de nouveau relever son taux directeur «si cela est nécessaire».

Sur le même sujet

Les emprunteurs devront prendre leur mal en patience, selon deux économistes

Il reste du travail à faire pour ramener l’inflation dans la fourchette cible de 1% à 3% de la Banque du Canada.

Banque du Canada: le gouvernement légiférera pour s'ajuster aux pertes

Les modifications législatives permettront à la banque centrale de conserver temporairement ses profits.

À la une

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.

Robert Miller, visé par des allégations, quitte la direction de Future Electronics

Radio-Canada a rapporté des allégations selon lesquelles il aurait payé des mineures pour des relations sexuelles.