Banque du Canada: retour sur l'évolution du taux directeur des derniers mois

Publié le 24/01/2024 à 09:48, mis à jour le 24/01/2024 à 10:00

Banque du Canada: retour sur l'évolution du taux directeur des derniers mois

Publié le 24/01/2024 à 09:48, mis à jour le 24/01/2024 à 10:00

(Photo: La Presse Canadienne)

Les années se suivent et ne se ressemblent pas sur le plan de la politique monétaire. Voici le bilan des annonces de la Banque du Canada.

2024

24 janvier: 0%

La Banque du Canada a maintenu mercredi son taux d'intérêt directeur à 5% et a indiqué qu'elle avait commencé à discuter du moment où elle devrait commencer à réduire les taux. 

 

2023

6 décembre: 0%

La Banque du Canada a annoncé encore une fois le maintien de son taux d’intérêt directeur inchangé à 5%, encouragée par les signes indiquant que les taux plus élevés contribuent à réduire l’inflation.

25 octobre: 0%

La Banque du Canada a annoncé mercredi le maintien de son taux directeur à 5%, notamment en raison du ralentissement économique et d’un recul de l’inflation du pays.

6 septembre: 0%

La Banque du Canada a laissé son taux d’intérêt directeur inchangé, choisissant de ne pas hausser le coût du crédit alors que l’économie commence à montrer des signes d’essoufflement. Cependant, la Banque du Canada garde la porte ouverte à de nouvelles hausses de taux, soulignant que son conseil de direction reste préoccupé par les pressions inflationnistes et «est prêt à augmenter de nouveau le taux directeur si nécessaire».

12 juillet: +0,25 % 

La Banque du Canada a relevé son taux directeur de 25 points de base pour un total de 5 %. Cette nouvelle hausse des taux d’intérêt serait en raison de la robuste demande dans l’économie et des fortes pressions inflationnistes sous-jacentes selon la banque centrale.

7 juin: +0,25%

La Banque du Canada a annoncé une hausse de son taux d'intérêt directeur de 25 points de base à 4,75%. Le taux directeur de la banque centrale se trouve maintenant à son plus haut niveau depuis avril 2001.

12 avril: 0%

La Banque du Canada a maintenu son taux d’intérêt directeur à 4,5%, notant que les récentes données économiques avaient renforcé sa conviction que l’inflation continuera à ralentir dans les mois à venir.

8 mars: 0%

La Banque du Canada a annoncé qu’elle maintenait son taux d’intérêt directeur à son niveau actuel, indiquant qu’elle continuerait d’analyser l’évolution de l’économie et les répercussions des huit hausses qu’elle a effectuées dans la dernière année. La banque centrale a ajouté que sa décision de laisser son taux de financement à un jour à 4,50% s’appuyait sur les récentes données économiques.

Cependant, elle laisse toujours la porte ouverte à de nouvelles hausses de taux si l’économie se montrait trop vigoureuse ou si la forte inflation se montrait plus tenace.

25 janvier: +0,25%

La première hausse de 2023 et huitième hausse consécutive, porte le taux directeur à 4,5%. L’institution s’attend à ce que l’inflation diminue «considérablement» cette année, bien que le taux soit encore trois fois supérieur à son objectif de 2% en décembre. La Banque du Canada se dit également prête à de nouveau relever son taux directeur «si cela est nécessaire».

 

SUIVANT -- Et en 2022?

Sur le même sujet

Crise immobilière: arrêtons de faire l'autruche

EXPERT INVITÉ. Loin d’être le fruit du hasard, cette crise immobilière est plutôt le produit d’un système défaillant.

Bourse: le casse-tête inflationniste de la Réserve fédérale américaine

16/02/2024 | Denis Lalonde

BALADO. L'inflation a provoqué une éphémère douche froide sur les marchés boursiers. À quand une baisse de taux?

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour à 17:56 | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.