Titres en action: Aimia

Publié le 13/10/2023 à 18:25, mis à jour le 13/10/2023 à 18:26

Titres en action: Aimia

Publié le 13/10/2023 à 18:25, mis à jour le 13/10/2023 à 18:26

(Illustration: Camille Charbonneau)

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Aimia mobilise 32,5M$ et annonce des changements à son conseil

Aimia (AIM) a signé une entente qui lui permettra de mobiliser un maximum de 32,5 millions de dollars dans le cadre d’un placement privé d’actions et de bons de souscription qui seront utilisés pour financer ses activités et soutenir ses plans d’investissement stratégiques.

L’accord intervient alors que l’entreprise fait face à une offre de rachat non sollicitée de la part de son principal actionnaire. Mithaq Canada, une filiale en propriété exclusive de Mithaq Capital SPC, a offert 3,66$ par action dans le cadre d’une offre qui prévoit en outre la fermeture du capital d’Aimia.

Dans le cadre du placement privé annoncé vendredi, avant l’ouverture des marchés, Aimia affirme qu’elle émettra un maximum de 10 475 000 actions et de 10 475 000 bons de souscription d’actions. Les actions et bons de souscription reliés seront émis à 3,10$, tandis que les bons de souscription pourront être exercés à 3,70$ par action.

Dans une déclaration, Mithaq a estimé que l’opération d’Aimia était «un placement privé inutile, dilutif, par une société qui n’a pas besoin d’argent additionnel».

Mithaq a poursuivi en faisant valoir que l’entente n’était «rien d’autre qu’une tentative du conseil et de la direction d’Aimia visant à se retrancher et à protéger leurs emplois, plutôt que d’affronter la réalité voulant que la meilleure option pour les actionnaires soit d’accepter l’offre de Mithaq».

Aimia a vendu en 2019 son programme phare de fidélisation Aéroplan à Air Canada et s’est réinventée en tant que société de portefeuille d’investissement. Ses actions ont reculé vendredi de 7 cents à la Bourse de Toronto, où elles ont clôturé à 3,45$.

La société affirme qu’en supposant que le placement privé soit entièrement souscrit et que tous les bons de souscription soient exercés, le nombre maximum d’actions pouvant être émises dans le cadre du placement privé représenterait 24,89% de ses actions actuellement en circulation sur une base non diluée.

Dans le cadre et sous réserve de la clôture du placement privé, Aimia a ajouté qu’elle nommerait Thomas Finke et Yannis Skoufalos à titre d’administrateurs indépendants. M. Finke sera également nommé président du conseil d’administration.

 

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.

La place du Canada en investissement responsable

16/05/2024 | Tommy Ouellet

EXPERT. Comment investir au Canada dans un contexte de transition énergétique pour une meilleure sobriété en carbone?

À la une

Un atterrissage en douceur en vue, que fait-on?

EXPERT INVITÉ. Le scénario d'un atterrissage en douceur de l'économie est théoriquement en place.

L’art d’être plus efficace

EXPERT INVITÉ. «J’ai décidé de ne plus subir la technologie et de l’utiliser, sous mes conditions.»

Mandat de grève entériné dans des CPE par les syndiquées de la CSQ

Il y a 52 minutes | La Presse Canadienne

Il n’est pas question de grève générale illimitée «pour l’instant».