À surveiller: Microsoft, Transat et Banque Scotia

Publié le 15/12/2023 à 08:01

À surveiller: Microsoft, Transat et Banque Scotia

Publié le 15/12/2023 à 08:01

Par Charles Poulin

Pour un pourcentage de pénétration supplémentaire de sa plateforme M365 Copilot, Microsoft peut ajouter 576 M$ US de revenus et 1,5% de croissance, estime Bank of America. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Microsoft, Transat et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Microsoft (MSFT, 374,37$ US): une croissance plus certaine

Bank of America affirme avoir une certitude renouvelée face à la pérennité de la croissance de Microsoft des principales franchises de l’entreprise, Office et Azure.

L’analyste Brad Sills explique qu’après une rencontre avec l’état-major du géant informatique, avance qu’il existe un potentiel d’accélération pour le secteur commercial qui ferait grimper la croissance actuelle d’environ 15% au cours des prochains trimestres grâce à la contribution de l’application M365 Copilot. Il estime que pour pourcentage de pénétration supplémentaire, Microsoft peut ajouter 576 M$ US de revenus et 1,5% de croissance supplémentaire.

Il croit qu’une croissance qui se situe entre 8% et 10% basée sur environ 440 millions d’utilisateurs actifs de M365 est viable à long terme. Si le marché des entreprises est assez bien desservi, ceux des utilisateurs de réseaux locaux et les travailleurs de première ligne le sont moins, et Microsoft y voit là des occasions d’expansion.

L’analyste rappelle qu’il n’y a pas eu de retours négatifs sur l’augmentation des tarifs imposée en 2022, une première hausse en dix ans. Il perçoit donc M365 Copilot et Teams Premium comme des composantes plus importantes de la croissance à l’avenir.

Du côté d’Azure, l’intégration progressive de l’intelligence artificielle et le potentiel d’amélioration de la migration infonuagique, qui semble vouloir quitter le sombre nuage de l’environnement macroéconomique difficile devraient établir la croissance à environ 25%.

Brad Sills ajoute de plus que Microsoft peut se servir de produits comme Microsoft Fabric comme levier pour améliorer ses marges d’exploitation. Fabric intègre plusieurs technologies comme Azure Data Factory, Azure Synapse Analytics et Power BI en une seule application qui permet d’obtenir une marge plus intéressante que si un client utilise seulement Azure.

L’analyse souligne également que le titre de l’entreprise a connu de bons moments récemment (+56% depuis le début de 2023), même si la valorisation n’est pas très exigeante. Il voit un potentiel de croissance de réaccélération relatif aux 15% annuels récents pour 2024.

Bank of America maintient sa recommandation d’achat du titre de Microsoft et rehausse son cours cible de 415$ US à 430$ US.

 

À SUIVRE: Transat A.T. (TRZ, 3,73$): encore de bons résultats, mais des réserves

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Cascades et Apple

12/04/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Cascades et Apple? Voici des recommandations d’analystes.

Un investisseur demande à Gildan de tenir l'assemblée générale annuelle sans délai

Il ne fait pas confiance au conseil d'administration actuel de l'entreprise pour superviser un processus de vente.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.