À surveiller: Meta, Savaria et AtkinsRéalis

Publié le 27/10/2023 à 11:30

À surveiller: Meta, Savaria et AtkinsRéalis

Publié le 27/10/2023 à 11:30

Par Charles Poulin
Un téléphone BlackBerry

La marge d’exploitation de 40% était la de plus meilleure de Meta au cours des deux dernières années. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Meta, Savaria et AtkinsRéalis? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Meta (META, 299,53$US): que du positif

Il ne semble qu’y avoir du positif à l’horizon pour Meta, estime la firme J.P. Morgan. Les résultats du troisième trimestre ont été supérieurs aux attentes, la prévision de revenus pour le prochain trimestre est impressionnante et les prévisions de dépenses et d’investissements sont à la baisse pour 2024.

L’analyste Doug Anmuth indique les revenus ont atteint 34,15G$US au troisième trimestre, soit la limite supérieure de la fourchette avancée par la direction. La marge d’exploitation de 40% était la de plus meilleure de l’entreprise au cours des deux dernières années, tandis que les revenus d’exploitation se sont chiffrés à 13,75G$US, soit 21% au-dessus du consensus du marché et de la prévision émise par J.P. Morgan.

En regardant ce qui s’en vient pour 2024, l’analyste croit que Meta a une plateforme de produits forte et une panoplie d’occasions d’investissements réparties notamment entre l’intelligence artificielle, les vidéos, les messageries et le métavers.

Il affirme avoir confiance en la capacité de Meta d’équilibrer ces investissements avec une discipline d’exploitation. Il prend pour preuve la somme avancée pour les dépenses d’exploitation et d’investissement de capital qui sont toutes deux moins élevées que prévues pour l’an prochain, soit respectivement entre 94G$US et 99G$US et entre 30 G$ US et 35G$US.

Malgré ces forts résultats, l’action de Meta a reculé à la Bourse après une montée initiale à cause des discussions de la direction entourant une plus grande volatilité au quatrième trimestre, conséquence des tensions géopolitiques actuelles.

J.P. Morgan continue toutefois de penser que Meta va poursuivre son excellente exécution et va rester disciplinée. Doug Anmuth estime que les investisseurs pourraient tenter de tirer profit de la baisse temporaire du titre.

La firme augmente ainsi son cours cible du titre de Meta de 400$US à 420$US.

 

À SUIVRE: Savaria (SIS, 13,12$): des frais de consultation qui ajoutent de la pression

Sur le même sujet

À surveiller: Québecor, BRP et Nvidia

23/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres de Québecor, BRP et Nvidia? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: MTY, Lightspeed et RioCan

16/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres MTY, Lightspeed et RioCan? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

23/02/2024 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.