Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

Jean Gagnon|27 mai 2024

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

(Photo: La Presse Canadienne)

Que faire avec les titres de Apple, Microsoft et Gildan ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Apple (AAPL, 189,98$US): avec l’iPhone 16 à l’horizon, l’analyste de Wedbush hausse son cours cible

En s’appuyant sur les dernières informations provenant de la chaine d’approvisionnement en Asie, Daniel Ives, analyste chez Wedbush, perçoit de plus en plus de signes de stabilisation de la demande de l’iPhone, et ceci constitue selon lui un indicateur fort intéressant à l’aube d’un cycle de mise à niveau qui pourrait être monumental avec l’arrivée de l’iPhone 16.

L’analyste croit que la technologie d’intelligence artificielle (IA) introduite dans l’écosystème Apple apportera de multiples occasions de monétisation autant sur le plan des services que sur celui de l’appareil comme tel. Il estime que cela ajoutera 30$US à 40$US de valeur par action à l’entreprise de Cupertino. En conséquence, il hausse son cours cible qui passe de 250$US à 275$US.

L’enthousiasme de Daniel Ives envers Apple repose sur plusieurs facteurs. D’abord, les estimations de ventes d’iPhone en 2024 demeurent atteignables malgré la lenteur perçue au 1er trimestre en Chine, et les estimations actuelles pour 2025 lui semblent plutôt conservatrices.

De plus la demande autour du cycle de mise à niveau pourrait excéder 270 millions d’appareils vers l’iPhone 16, croit-il. Quant aux services, ils demeurent très solides avec une croissance à 2 chiffres et s’avèrent un support important à l’évaluation du titre, selon lui.

À cela s’ajoute le fait que l’IA arrive finalement chez Apple et elle se concrétisera par une annonce majeure qui se fera en juin lors de l’Apple Worldwide Developers Conference (WWDC). Il croit fermement que le 10 juin marquera l’événement le plus important depuis une décennie pour Tom Cook et son groupe.

Enfin, la communauté financière n’accorde pas actuellement le crédit qu’elle devrait à Apple pour l’éventuelle monétisation de l’IA, croit l’analyste.

 

Suivant: Microsoft (MSFT, 430,16$US): l’analyste de la RBC revient emballé de sa présence à la rencontre Microsoft Build

Microsoft (MSFT, 430,16$US): l’analyste de la RBC revient emballé de sa présence à la rencontre Microsoft Build

La rencontre Microsoft Build est l’événement phare annuel qui s’adresse aux développeurs du secteur de la technologie. Elle se tenait la semaine dernière, et Rishi Jaluria, analyste chez RBC Capital Markets, était présent. Il a assisté aux rencontres en petits groupes, ainsi qu’aux présentations de mises à jour, en plus de rencontrer des clients de la firme.

Il en revenu plus convaincu que jamais de l’engagement de la firme à maintenir son leadership en Intelligence artificielle (IA) dans toutes les catégories de logiciels.

L’analyste croit que Microsoft Fabric, la plateforme analytique et de données conçue pour les entreprises ayant besoin d’une solution unifiée, sera une force de changement importante dans le secteur des données analytiques.

Fabric connait un excellent départ ayant déjà plus de 11 000 clients après six mois sur le marché. Et la rencontre Microsoft Build risque de susciter beaucoup d’intérêts, note analyste. Lors d’une présentation, un code QR permettant un essai gratuit de Fabric allouant 17 000$US de crédits de consommation a été affiché, et tous les individus présents dans la salle se sont empressés de sortir leur téléphone de leur poche afin de scanner le code, raconte l’analyste.

Un des principaux sujets de discussion fut l’agent IA qui pour l’analyste constituera la prochaine étape sur le chemin de l’IA générative. Grâce à Copilot Studio, les développeurs pourront bâtir leurs propres instruments capables d’opérer comme des employés virtuels, réalisant des tâches autonomes.

De plus, l’analyste a pu constater que Microsoft s’affaire à offrir une IA ouverte et moins chère.

Pour toutes ces raisons, l’analyste de la RBC accorde au titre la cote Sur-performance, et son cours cible est de 500$US.

 

Suivant: Gildan Activewear (GIL, 51,41$): le retour de Glenn Chamandy à la barre de l’entreprise plait aux investisseurs

Gildan Activewear (GIL, 51,41$): le retour de Glenn Chamandy à la barre de l’entreprise plait aux investisseurs

Après six mois d’une intense lutte pour la contrôle du fabricant de vêtements, les investisseurs semblent se réjouir du dénouement, car le titre est de retour à son niveau de décembre dernier au moment du début de la saga qui avait vu le président Glen Chamandy être remercié, constate Chris Li, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins.

On apprenait après la clôture des marchés jeudi dernier le retour de Chamandy, un co-fondateur de la firme, à la direction de l’entreprise et le remplacement de tout le conseil d’administration par des gens choisis par Browning West, une firme d’investissement indépendante qui détient 5,7 % des actions de Gildan.

L’analyste de Desjardins croit qu’il s’agit du meilleur dénouement que l’on pouvait espérer. Il recommande l’achat du titre en vue d’un cours cible de 55,00$.

Il croit qu’un des principaux éléments catalyseurs de cette solution sera d’assurer une plus grande visibilité quant à l’habilité de la firme à réaliser les objectifs financiers à long terme de la firme tels que développés dans le plan d’opération de Browning West. Ce plan prévoit des bénéfices par action de 3,80$US en 2025 et de 6,02$US en 2028, soit un taux de croissance annuel composé d’environ 19%.

L’analyste estime que l’évaluation actuelle du titre est très peu dispendieuse, considérant que celui-ci se négocie à environ 11,3 fois les bénéfices par action des 12 prochains mois prévus par le consensus des analystes, alors que la moyenne à long terme de ce multiple est plutôt de 15-16 fois.