Comprendre la réalité des journalistes en 2024, puis leur parler

Publié le 05/04/2024 à 17:00

Comprendre la réalité des journalistes en 2024, puis leur parler

Publié le 05/04/2024 à 17:00

«Ce livre s’adresse aux stratèges en communication et, surtout, à ceux et celles qui ne le sont pas et qui ont néanmoins des attentes envers les médias.» (Photo: Sam McGhee pour Unsplash)

EXPERT INVITÉ. Voici une lecture aussi nécessaire, ce printemps, que la préparation des semis. L’art de parler aux journalistes est le plus récent ouvrage signé par le duo Bernard Motulsky et René Vézina.

Je vous suggère cette lecture de 121 pages parce que la réalité des journalistes et des médias continue de changer à la vitesse grand V, et que cet ouvrage permet de retourner en arrière tout en présentant très clairement la réalité d’aujourd’hui. Avant qu’elle ne change encore…

Ce livre s’adresse aux stratèges en communication et, surtout, à ceux et celles qui ne le sont pas et qui ont néanmoins des attentes envers les médias. Des attentes souvent exagérées, irréalistes ou… d’un autre siècle, c’est-à-dire d’il y a quelques années!

D’abord comprendre la réalité d’aujourd’hui

Ce livre a un titre accrocheur qui décrit une réalité: parler aux journalistes est un art.

Il aurait pu tout aussi bien s’appeler «Comprendre la réalité des journalistes en 2024, puis leur parler». Parce qu’il est évident qu’on ne peut plus parler aux journalistes, aujourd’hui, comme on le faisait il y a quelques années, ou encore quelques mois… Par exemple: à qui parler à TVA alors que le tiers des effectifs a été coupé récemment?

Intitulé Un mariage de raison, le chapitre 1 brosse un portrait historique très utile, en plus de présenter la réalité d’aujourd’hui. Les sections «Comment ça marche?» et «Les principes journalistiques» ramènent à la base des relations qui demeurent incontournables entre les spécialistes des communications et les journalistes, les animateurs et les recherchistes.

 

Comment intervenir efficacement?

Le chapitre 2, Parler avec les journalistes, met l’accent sur l’intérêt et l’incidence potentielle d’une nouvelle pour les médias, qui sont des amplificateurs. Les sections «Qu’est-ce qui fait une nouvelle?» et «Trouver le bon angle» sauront vous captiver.

 

Il est essentiel de se détacher suffisamment d’un dossier pour pouvoir le mettre en perspective et y déceler ce qui intéresserait le grand public — et des professionnelles et professionnels de l’information en premier lieu.

 

Dans le chapitre 3, Solliciter les journalistes, vous rirez probablement vous aussi en lisant «Plus près de toi, mon Dieu»! Les auteurs abordent la montée en popularité des lettres d’opinion, des points de presse, des «briefings» et des rencontres éditoriales.

Le chapitre 4 intitulé Attirer l’attention, les cinq piliers est particulièrement intéressant. Il reprend, comme la vérité de La Palice, les cinq piliers de l’attention médiatique:

1) Avoir une vraie nouvelle

2) Rester simple

3) Avoir réponse aux questions

4) Être libre de son temps

5) S’inscrire dans l’actualité

 

Si vous voulez passer dans les médias — et bien y paraître — vous devez absolument savoir ce qu’il s’y passe. (…) Sinon, vous aurez l’impression de débarquer sur Mars.

 

Le chapitre 5, Répondre aux journalistes, présente les dix commandements pour accorder une bonne entrevue:

 

Avant l’entrevue:

1) Tu sauras ce que tu veux

2) Tu prendras le bon chemin

3) Tu te prépareras avec soin

 

Pendant l’entrevue:

4) Tu joueras le jeu

5) Tu diras ce que tu as décidé de dire

6) Tu feras preuve de clarté et de brièveté

7) Tu resteras toi-même

 

Après l’entrevue:

8) Tu évalueras clairement ta performance

9) Tu feras contre mauvaise fortune bon cœur

10) Tu trouveras du plaisir

 

À retenir:

• Les médias ont encore plus changé qu’on pourrait le croire. Les professionnelles et professionnels de l’information sont issus de générations différentes. Elles et ils ont souvent des valeurs différentes de leurs aînés — des valeurs qu’il faut connaître, comprendre et respecter.

• Ce livre est utile pour découvrir un univers bien particulier, ou revisiter ce que l’on a connu et qui a changé.

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.

À propos de ce blogue

Stratège en communication, Pierre Gince est l’un des deux co-fondateurs de la firme d’analyse et d’évaluation des médias Mesure Média. Professionnel des communications depuis 1976, il a une vision entrepreneuriale qui met l’accent sur l’éthique. Très engagé dans l’industrie des communications, il a reçu de la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP), en 2016, le prestigieux Prix Yves-St-Amand afin de récompenser la façon dont il s’est distingué au cours de sa carrière. Régulièrement, il commente dans les médias, l’actualité du point de vue de la réputation (notamment sur lesaffaires.com, le Grenier Magazine, à Radio-Canada et au 98,5 FM). Co-auteur (avec Marie Grégoire) des livres Robert Bourassa et nous et René Lévesque et nous — en 2019 et 2020. Co-auteur (avec Monique Giroux) de Félix Leclerc et nous en 2022. Et co-auteur (avec Steven Finn) de Guy Lafleur et nous en 2023.

Pierre Gince

Sur le même sujet

Foodtastic enrichit sa stratégie marketing grâce à l’IA

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

SPÉCIAL 300. Le franchiseur n'a pas mis de temps expérimenter l'IA générative.

Donnez de la valeur aux personnes très grosses

Mis à jour le 21/05/2024 | Camille Robillard

LA BOÎTE À EDI. Les entreprises qui misent sur la représentation dans leurs communications ont un avantage concurrentiel

Blogues similaires

Le coup de poker de la filière batterie

Édition du 08 Mai 2024 | Marine Thomas

BILLET. À vous de juger si nous avons des chances de remporter la mise ou de perdre gros dans la partie.

Célébrer l'échec est stupide!

23/05/2024 | Dominic Gagnon

EXPERT INVITÉ. Il ne faut pas célébrer l’échec rapide d’une start-up, mais plutôt un échec qui fournit un apprentissage.