Le temps des prévisions

Publié le 20/01/2023 à 15:46

Le temps des prévisions

Publié le 20/01/2023 à 15:46

2023 avec une boule de cristal

Le rendement boursier de la prochaine année ne devrait pas changer outre mesure la performance de votre portefeuille à long terme. (Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. C'est le temps des résolutions du nouvel an. C'est aussi le temps de tenter de faire des prévisions concernant la performance des marchés boursiers en 2023.

Consultez à peu près n'importe quel journal, magazine ou site Web dédié à la finance et vous tomberez sans doute sur un article dans lequel un journaliste y va de ses prévisions. Les stratèges et économistes des banques et firmes de courtage ne sont pas en reste et y vont aussi de leurs prévisions.

Comment s'y retrouver et à qui faire confiance lorsque les prévisions diffèrent autant?

Si je peux me permettre une suggestion de résolution pour le nouvel an, ce serait d'ignorer toutes ces prévisions qui font les manchettes ces jours-ci. Si vous tenez à les lire, faites-le pour vous divertir, pas pour investir!

Je crois en effet que ces prévisions n'ont aucune valeur. Parmi elles, certaines s'avéreront justes, mais comment savoir lesquelles?

Je crois que personne ne peut prévoir de façon répétée les mouvements des marchés boursiers à court terme. Qui avait prévu la guerre en Ukraine il y a un an? Qui avait anticipé la COVID au début de 2020? Le monde est trop complexe et imprévisible pour qu'on puisse faire des prévisions fiables concernant les mouvements boursiers à court terme. Je crois que c’est Yogi Berra qui a dit qu’il ne fallait « jamais faire de prévisions, surtout concernant le futur ».

Pire, se fier à des prévisions boursières tend à nous faire dévier de notre stratégie d'investissement et de nos objectifs à long terme. En lisant les prévisions pessimistes d'un stratège, vous pourriez être tenté de vendre des actions pour augmenter votre encaisse. Au contraire, les prévisions optimistes d'un autre stratège pourraient vous inciter à hausser le niveau de risque de votre portefeuille.

Entre vous et moi, le rendement boursier de la prochaine année ne devrait pas changer outre mesure la performance de votre portefeuille à long terme. Il vaut mieux focaliser son attention sur les perspectives de ses sociétés en portefeuille. Si on doit absolument élaborer des prévisions pour les marchés, mieux vaut le faire sur un horizon de cinq à dix ans.

Émettre des prévisions du nouvel an est un moyen facile d'écrire un article sur la Bourse. Tout comme écrire une rétrospective de la dernière année. Dans les deux cas, pour un investisseur à long terme, la valeur ajoutée de tels articles est nulle (dans le meilleur des cas).

Philippe Le Blanc, CFA, MBA

Chef des placements chez COTE 100 et auteur du livre Avantage Bourse

Blogues similaires

Une dose de marchés étrangers prescrite pour 2023

Édition du 18 Janvier 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Wall Street et Bay Street aiment bien présenter de nouveaux thèmes à leurs clients.