L'agence B-367 ose prendre un virage 100% télétravail!

Publié le 11/02/2020 à 06:06

L'agence B-367 ose prendre un virage 100% télétravail!

Publié le 11/02/2020 à 06:06

Chacun peut ainsi travailler où bon lui semble... (Photo: Wes Hicks/Unsplash)

BLOGUE. L’agence B-367 a pris hier une décision radicale, en prenant «un virage 100% télétravail» : l’ensemble de ses employés et pigistes vont désormais travailler de chez eux, ou de n’importe où ailleurs s’ils le souhaitent.

«Nos employés actuels et futurs vont disposer à partir de maintenant d’un bureau virtuel pour travailler de là où ils veulent, dit Ingrid Bourgeois, directrice, ressources humaines, de B-367. Il leur sera ainsi possible de clavarder en ligne, de discuter par vidéo à tout moment entre collègues, ou encore de consulter leurs tâches à l’aide d’un CRM et d’un gestionnaire de projet infonuagique.»

«Il faut s’ajuster à son temps, ajoute Guy Bolduc, le fondateur de l’agence. Avec la 5G à nos portes, nous pourrons être connectés comme jamais auparavant, la distance n’aura plus aucune importance. Et c'est là une occasion fantastique pour réinventer notre PME.»

Ça fait plusieurs mois que l’agence établie à Beloeil préparait cette opération, le temps d’évaluer ses éventuels impacts et de s’équiper en technologies permettant à chaque employé et pigiste de travailler à distance. Les avantages identifiés sont a priori nombreux, selon la haute direction : «Économie de frais fixes pour l’entreprise, horaires flexibles pour les employés, réduction de la perte de temps dans la circulation, réduction de l’empreinte environnementale, tarifs encore plus compétitifs pour les clients, etc.», mentionne-t-elle par voie de communiqué.

À cela s’ajoute un espoir : «Depuis deux ou trois ans, nous avons, comme d’autres, beaucoup de difficultés à recruter de nouveaux talents, explique M. Bolduc. Nous estimons que le 100% télétravail devrait intéresser des candidats intéressants.»

Bien entendu, l’opération ne se fera pas du jour au lendemain. Un nécessaire temps d’adaptation sera de mise. Et le contact humain, préservé coûte que coûte : «Nous allons nous assurer de ne jamais oublier l’importance de fraterniser, en organisant notamment des activités dans un cadre ludique. Car le contact humain ne doit jamais être mis de côté», souligne Mme Bourgeois.

Un «petit bureau» sera maintenu à Beloeil, sa mission première étant purement administrative. Cela étant, si des employés le souhaitaient, ils pourraient fort bien venir y travailler une journée ou deux, à l’avenir, d’après M. Bolduc.

Née en 2003 à Beloeil, l’agence B-367 (anciennement Bollé Communications) offre une palette de services de communication : services web, création publicitaire, marketing, production vidéo, gestion des médias sociaux, etc. Elle compte pour l’instant une quinzaine d’employés.

*****

Découvrez mes précédents billets

Mon groupe LinkedIn

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...