Comment faire pour trouver un terrain d'entente?

Publié le 18/12/2013 à 09:11

Comment faire pour trouver un terrain d'entente?

Publié le 18/12/2013 à 09:11

Au travail, deux collègues divergent à propos de la meilleure solution à apporter à un problème. Ou bien, deux chefs d'équipe se disputent un dossier prometteur. Ou encore, deux entreprises se mettent des bâtons dans les roues pour remporter un gros contrat. Bref, les conflits sont incessants et nous sommes toujours en quête d'un terrain d'entente avec autrui.

Découvrez mes précédents billets

Rejoignez-moi sur Facebook et sur Twitter

Mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Le hic? C'est que nous ne savons jamais comment nous y prendre pour identifier ce fameux terrain d'entente. Chacun tente sa chance et essaye d'obtenir une plus grande part de gâteau que l'autre, si bien qu'il nous faut progresse de compromis en compromis. Et parfois même, jusqu'au moment où les deux ont l'impression de s'être fait avoir!

Alors? Comment s'y prendre au mieux? Une étude apporte une réponse géniale de simplicité à cette interrogation existentielle. Elle est intitulée Bargaining over a common conceptual space, et est signée par : Marco LiCalzi, professeur d'économie au département du management de l'Université Ca' Foscari de Venise (Italie); et Nadia Maagli, doctorante en mathématique à la Sorbonne (France).

Les deux chercheurs ont adopté une approche purement mathématique de la recherche d'un terrain d'entente, en s'appuyant sur un pan moderne de la théorie des jeux, celui des espaces conceptuels. De quoi s'agit-il? Pas de panique, c'est très simple, comme vous allez le voir.

L'idée est la suivante… Imaginez un bouclier circulaire posée à terre, un bouclier, disons, similaire à celui sur lequel est toujours transporté Abraracourcix, le chef du village d'Astérix et Obélix. Puis, imaginez deux joueurs – deux Gaulois, si vous voulez – qui doivent se partager la propriété du bouclier et qui veulent, bien entendu, en avoir la plus grande partie. Chacun dispose d'un bout de ficelle dont il tient les extrémités à bout de bras, celui-ci lui permettant d'indiquer à l'autre la partie du bouclier qu'il revendique. Tous les deux doivent dès lors discuter – et non pas se taper sur la figure! – pour finir par trouver un terrain d'entente.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane BĂ©rard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques MĂ©nard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | RenĂ© VĂ©zina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...