Comment déstresser votre équipe d'un coup, et pour longtemps?

Publié le 23/07/2014 à 07:09

Comment déstresser votre équipe d'un coup, et pour longtemps?

Publié le 23/07/2014 à 07:09

Un point important à souligner, par ailleurs : les jeunes membres de l’Association ont trouvé un moyen astucieux de résoudre un paradoxe lié à ce type d’événement. On a vu que l’un des buts poursuivis consistait à rapprocher des gens qui, d’habitude, se cotoient peu. Mais voilà, comment s’y prendre au mieux?

> Convient-il de former des groupes composés de personnes provenant de différentes entreprises? Le hic, c’est alors que les collègues habituels font figure d’adversaires, ce qui est peu propice à renforcer les liens avec eux.

> Ou convient-il de former des groupes composés de personnes provenant de la même entreprise? Le hic, bien entendu, c’est dès lors que ceux qui évoluent dans les autres entreprises font figure d’adversaires, ce qui est peu propice au tissage de nouveaux liens.

La solution? Elle est subtile :

> Il suffit de former des groupes composés de personnes issues de différentes entreprises. Car ça favorise l’apparition de nouveaux liens. Et une fois l’activité terminée, de ne pas faire un classement par groupe, mais, à l’aide d’une formule de calcul spécifique, d’évaluer le nombre de points remporté par chacun des participants, puis d’additionner tous les points obtenus par chaque entreprise. Du coup, il est possible de faire un palmarès en fonction des entreprises! Ce qui renforce l’esprit d’équipe propre à chaque entreprise : chacun, quel que soit le groupe dans lequel il figure, travaille en fait non pas pour ce groupe-là, mais pour l’ensemble de ses collègues habituels. Génial, n’est-ce pas?

Voilà. Que retenir de tout cela? Un simple conseil :

> Qui entend retirer du stress à son équipe d’un seul coup, et de manière durable, peut organiser une Journée de la Déconnade. Ou à tout le moins une activité de team building axée sur l’humour, en particulier sur l’autodérision. Car chacun en ressortira réénergisé, rafraîchi et rajeuni.

En passant, le penseur allemand Karl Otto Schmidt disait : «Les enfants peuvent être ici nos guides; voyez comme le rire succède chez eux aux larmes».

Découvrez mes précédents billets

Ma toute nouvelle page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...