Comment Adopte inc. va révolutionner l'aide entrepreneuriale

Publié le 19/10/2016 à 09:27

Comment Adopte inc. va révolutionner l'aide entrepreneuriale

Publié le 19/10/2016 à 09:27

J’ai eu l’idée d’Adopte inc. en lavant les planchers de l’hôpital Ste-Justine. Une grande banque venait de faire un don majeur à une université pour développer des programmes afin de promouvoir et soutenir différentes initiatives entrepreneuriales.

Ironiquement, quelques mois auparavant, cette banque m’avait refusé l’ouverture d’un compte d’entreprise et cette université m’avait refusé l’accès au diplôme d’études supérieures en gestion…

Je me suis alors dit qu’un jour, si je le pouvais, j’allais créer un mouvement qui viendrait directement en aide aux jeunes entrepreneurs qui se retrouvaient dans ma situation.

Ce jour est venu plus rapidement que prévu! C’est l’année dernière, lors de l’écriture de mon livre Entrepreneur à l’état PUR, que j’ai décidé de lancer cette idée. Sachant que je ne pouvais pas réussir seul, j’ai demandé à ma grande amie et entrepreneure à succès Anne Marcotte ainsi qu’à un de mes investisseurs, Philippe de Gaspé Beaubien III, de se joindre à moi afin de créer ce mouvement.

Nous voulions bâtir une équipe étoile de l’entrepreneuriat comprenant tout ce dont un jeune entrepreneur a besoin pour réussir. Une institution financière (Mouvement Desjardins), un cabinet d’avocats (Norton Rose Fulbright), un cabinet de services professionnels (Deloitte), un partenaire média (Les Affaires) ainsi qu’une image de marque forte (LG2) et des conseils et support en communication et relations publiques (Edelman).

Grâce à ces partenaires, Adopte inc. a vu le jour le 2 juin dernier. En plus d’avoir l’immense honneur de partager la une du journal Les Affaires avec Guy Cormier, le nouveau président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, nous savions, dès les premiers jours que ce mouvement allait être un succès.

C’est plus de 400 jeunes entrepreneurs des quatre coins de la province et de tous les types d’industries qui se sont inscrits. Dans quelques jours, nous dévoilerons les 25 finalistes de la première cohorte. Ces 25 jeunes entrepreneurs ont franchi la phase de développement et la plupart ont traversé de grandes difficultés afin de se rendre là où ils sont arrivés, dans l’antichambre du succès.

Adopte inc. est le type de soutien dont je rêvais à l’époque où je lavais les planchers. C’est une expérience entrepreneuriale unique combinant sous un même toit tout ce dont un jeune entrepreneur a besoin afin d’avoir de meilleures chances de réussite.

Premièrement, et c'est ce dont je suis le plus fier, nous allons offrir un salaire minimum à l’entrepreneuriat. Un salaire représentant ce que je gagnais en lavant les planchers, soit 24 000$ par année. L’objectif étant de permettre aux entrepreneurs de pouvoir quitter leur emploi de subsistance et de s’éloigner un peu plus de leur stress financier afin d’être en mesure de se concentrer sur leur projet.

Deuxièmement, cinq d’entre eux seront adoptés personnellement par des acteurs du monde des affaires, et pas les moindres. Alain Bouchard, Guy Cormier, Pierre Pomerleau, Philippe de Gaspé Beaubien III et Éric Boyko rencontreront leur adopté afin de leur offrir du mentorat et de leur faire profiter de leur réseau de contacts.

Troisièmement, nous allons leur offrir  de la formation continue. Tout au long de l’année, nos partenaires offriront des formations exclusives portant sur l’innovation, les bonnes pratiques en affaires, et même un séjour à l’École d’Entrepreneurship de Beauce.

Quatrièmement, nous allons leur faire vivre de véritables situations d’affaires. À mes débuts, personne ne voulait de moi sur un conseil d’administration ou sur un comité. Nos adoptés siègeront à titre d’observateurs sur différents conseils et des comités afin qu’ils apprennent de l’intérieur la réalité entrepreneuriale. 

Vous l’aurez compris, Adopte inc. est une expérience entrepreneuriale complète et unique au monde couvrant la totalité des besoins d’un jeune entrepreneur. Nous sommes aussi fiers que, quelques mois à peine après son lancement, cette initiative trouve écho à l’extérieur du Québec. Des groupes du reste au Canada, en France et en Israël se sont montrés intéressés à reprendre le concept chez eux, signe que les besoins sont partout les mêmes et que l’idée a de bonnes chances de les combler.

Le 25 octobre prochain, ce sera une des plus belles journées de ma vie. J’aurai alors l’honneur de présenter les 25 premiers jeunes entrepreneurs qui auront la chance de vivre cette expérience!

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaire sans trop savoir ce que c’était. Je suis devenu un entrepreneur sans aucune idée de l’aventure dans laquelle je me lançais. Je suis maintenant le dirigeant d’une entreprise qui a le vent dans les voiles. Après avoir complété mon baccalauréat en science politique à l’Université de Montréal et surtout après avoir vécu une première expérience catastrophique en affaire (dans l’univers de la restauration), j’ai décidé de me lancer dans la production de vodka… sans trop savoir ce que je faisais ! À travers ce blogue, je vais vous amener dans les coulisses de l’entrepreneuriat, dans l’antichambre du succès. Une réalité partagée par des milliers de jeunes et moins jeunes entrepreneurs, une réalité qui gagnerait à être partagée !

Nicolas Duvernois