Ce vêtement intelligent made in Quebec fait fureur sur Indiegogo

Publié le 09/09/2013 à 13:46, mis à jour le 09/09/2013 à 13:52

Ce vêtement intelligent made in Quebec fait fureur sur Indiegogo

Publié le 09/09/2013 à 13:46, mis à jour le 09/09/2013 à 13:52

BLOGUE. Lancée lundi matin, la campagne de la start-up montréalaise Hexoskin sur Indiegogo avait déjà engrangé plus de 28 000 $ sur un objectif de 100 000 $ en début d'après-midi. Il faut dire que le produit qu’elle propose, une camisole intelligente à 339$, s’inscrit dans la tendance des ordinateurs corporels (wearable computing).

Or, si le créneau est déjà occupé par bon nombre de montres et quelques paires de lunettes (annoncées), le vêtement présenté par Hexoskin est unique en son genre sur le marché. Le vêtement, lavable à la machine, intègre de nombreux capteurs, dont notamment un électrocardiographe, un accéléromètre et un podomètre.

Destiné aux sportifs, le vêtement permet de mesurer en temps réel le rythme respiratoire et le battement cardiaque de l’utilisateur. L’application mobile associée à la camisole, qui mesurera aussi la distance parcourue comme le ferait RunKeeper, interprétera les données afin d’aider les sportifs à mieux s’entraîner. L’application permettra aussi d’analyser le sommeil des utilisateurs qui dormiront avec la camisole.

Basée à Montréal, Hexoskin compte déjà 20 employés et aurait reçu environ un million de dollars de financement en provenance d’investisseurs individuels. L’entreprise vend sa camisole à des entreprises et des centres de recherche depuis 2012. Son pdg, Pierre Alexandre Fournier, m’expliquait que son plus important client à ce jour est l’Agence spatiale canadienne. 

La chaîne de production de l’entreprise étant déjà établie, la fabrication des camisoles, réalisée à Montréal, ne devrait donc pas poser de problèmes. Pierre Alexandre Fournier croit même pouvoir livrer les premiers exemplaires du produit, dont la date de livraison annoncée est janvier 2014, avant la fin de l’année.

Pour ceux qui sont frappés par la similarité de la camisole d’Hexoskin avec celle annoncée par OM Signal, une autre start-up montréalaise, il est à noter que ce n’est pas un hasard. En effet, la camisole d’OM Signal sera basée sur la technologie d’Hexoskin. La start-up devrait toutefois se démarquer en visant le grand public plutôt que les sportifs avec son application.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Quelle est la tenue parfaite pour un entretien d'embauche?

12/09/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le complet et le tailleur sont-ils toujours de rigueur, de nos jours? Hum, pas sûr...