Marketing: «Maintenant, le client dicte le contenu et le produit suit»

Publié le 03/03/2017 à 16:34

Marketing: «Maintenant, le client dicte le contenu et le produit suit»

Publié le 03/03/2017 à 16:34

Extrait de la campagne «Foncez» de Fido.

Sites Web, appareils mobiles, courriels, médias sociaux, magasins… Les points de contact avec les clients se sont multipliés avec les années. Le défi consiste aujourd’hui à livrer un message cohérent et uniforme sur l’ensemble des canaux de communication.


C’est l’ère du marketing omnicanal. « Auparavant c’était le produit qui “poussait” le contenu, maintenant le client dicte le contenu et le produit suit, dit Catherine Laporte, dirigeante principale Marketing chez Davids Tea. De plus, le client peut accéder au contenu au moyen de plusieurs canaux. Il faut donc avoir un message clair et constant partout. »


Mme Laporte partagera ses observations sur le sujet lors de la deuxième édition de la Conférence Marketing de contenu, présentée le 19 avril par Les Événements Les Affaires.


Le panel de discussion auquel elle participera réunira également Florent Bayle-Labouré, vice-président de la marque Fido, qui pilote le développement d’une nouvelle signature pour Fido : «Foncez», en français, et «Go Get It », en anglais. Cette signature confère une voix plus authentique à la marque qui évolue dans une « industrie critiquée, voire haïe par les consommateurs », selon M. Bayle-Labouré.


Se rapprocher de la vraie vie


«Notre cible, les milléniaux, sont des gens à qui il faut parler de leurs passions, poursuit-il. Avec "Foncez", on veut se positionner comme une marque qui les connecte à ce qui les allume. On ne parle pas de nous, mais plutôt de comment les gens utilisent nos produits et nos services pour ouvrir leurs horizons, foncer, faire la fête, vivre leur vie. »


Connexion, le salon de la transformation numérique


D’ailleurs, pour coller le plus possible à la vraie vie, la campagne de Fido braque les projecteurs sur des influenceurs. Il y a notamment Bambii, une DJ de Toronto, et Marc-Alexandre Mercier, un chef cuisinier montréalais. «C’est une approche quasi documentaire, dit M. Bayle-Labouré. Par exemple, nos premières vidéos sont tournées caméra à l’épaule et montrent nos influenceurs et d’autres personnes vivre leurs expériences.»


De son côté, Davids Tea souhaite aussi mettre ses clients à l’avant-plan dans ses contenus. «On veut maximiser les conversations des influenceurs qui se déroulent à l’extérieur de nos plateformes, dit Catherine Laporte. Il y a par exemple une page Facebook créée par des fans de notre marque. Ils interagissent sur du contenu qui ne vient pas de nous. C’est une opportunité qu’on aimerait exploiter.»


Elle le faisait déjà, mais l’entreprise veut déterminer encore davantage ses contenus à partir de ce qui intéresse ses clients à une période donnée. « Avec Google Trends, l’historique des ventes, les partages dans les médias sociaux, on peut de plus en plus coller aux besoins et aux tendances », souligne Mme Laporte.


Parler d’une seule voix


Pour sa part, Fido développera d’autres contenus autour de ses influenceurs et les déclinera dans tous les points de contact: panneaux d’affichage, publicité télé, courriels, commandites, etc. Ainsi, des liens seront faits entre Bambii, qui est engagée dans le milieu LGBT (lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres), et le partenariat de Fido avec Fierté Montréal.


Même chose avec Spotify, que Fido offre à ses abonnés avec certains forfaits. « Comme marque, on veut parler d’une seule voix et avec le même ton, indique le vice-président de la marque. Pour nous, la ligne devient plus mince que jamais entre le contenu et la publicité. »


La difficulté, surtout pour une grande entreprise, demeure toutefois de déployer cette stratégie dans l’ensemble des points de contact. «On pourra en reparler dans quelques mois», conclut Florent Bayle-Labouré.


Pour en apprendre davantage, participez à Connexion, le salon de la transformation numérique le 18 et 19 avril 2018.


À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Chaque semaine, nous discutons avec certains des gestionnaires qui ont accepté d’être conférenciers à nos événements, afin de vous présenter des idées concrètes pour vous aider dans votre réflexion et répondre à vos préoccupations d'affaires.