Bourse: analyse des résultats des six grandes banques canadiennes avec Luc Girard

Publié le 02/12/2022 à 07:30

Bourse: analyse des résultats des six grandes banques canadiennes avec Luc Girard

Publié le 02/12/2022 à 07:30

Le logo de la Banque TD

La Banque TD a fait état de résultats financiers supérieurs aux prévisions pour le quatrième trimestre terminé le 31 octobre. (Photo: 123RF)

BALADO. Les six grandes banques canadiennes ont dévoilé leurs résultats financiers du quatrième trimestre de leur exercice 2022 entre le 29 novembre et le 1er décembre.

Luc Girard, gestionnaire de portefeuille chez Noël, Girard, Lehoux, Valeurs mobilières Desjardins, note qu'à elles six, les grandes banques ont totalisé des provisions pour mauvaises créances dépassant 2 milliards de dollars pour le seul 4e trimestre, terminé le 31 octobre, soit autant que pour l'ensemble des trois trimestres précédents.

Ce dernier s'est dit peu surpris de l'annonce de l'acquisition des activités de HSBC Canada par la Banque Royale (RY, 134,67$) pour un montant de 13,5 milliards de dollars.

Il note également que la Banque Nationale (NA, 95,86$), seule grande banque dont le siège social est au Québec, a fait état de résultats inférieurs aux prévisions, tout comme ceux de BMO (BMO, 99,02$) et de la CIBC (CM, 59,81$).

Il estime que la Banque TD (TD, 91,84$) a beaucoup mieux fait.

Selon Luc Girard, même si les titres bancaires sont en moyenne en hausse de 14% depuis leur creux d'octobre dernier, cela ne veut pas dire que l'économie canadienne évitera une récession. À son avis, les marchés boursiers commencent déjà à anticiper la reprise prévue pour la deuxième moitié de 2023.

 

Sur le même sujet

BRP: un niveau de support qui tient le coup

Édition du 20 Mars 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. La réaction du titre de BRP depuis le dépôt de ses résultats du 4e trimestre a de quoi étonner.

La Banque Nationale n’a rien à envier à ses concurrentes

Édition du 20 Mars 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Les 6 grandes banques canadiennes ont dévoilé leurs résultats financiers du premier trimestre 2024.

Blogues similaires

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.

Nouveaux sommets des marchés: occasion d'investissement ou risque accru?

05/04/2024 | Richard Langevin

EXPERT INVITÉ. Quel investisseur n’a pas déjà rêvé de réintégrer le marché le 23 mars 2020 après le recul pandémique?

35 ans d'existence (4)

12/04/2024 | Philippe Leblanc

Le modèle «gagnant-gagnant-gagnant».