Et si nous «ferions» des affaires?


Édition du 05 Avril 2014

Et si nous FAISIONS des affaires... Ah ces correcteurs orthographiques ! Ils ont le dos large, et plutôt que de les remercier de l'aide qu'ils nous apportent, nous n'hésitons plus à les accuser de tous nos maux et à les montrer du doigt pour excuser une erreur dont finalement ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Énergies fossiles: prudence avec les «actifs échoués»

BALADO - La Banque du Canada met en garde les investisseurs dans sa dernière Revue du système financier - 2019.

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...

C2 Montréal: le chef Marcus Samuelsson parle de santé mentale

BLOGUE. À 23 ans, il fut le plus jeune chef couronné de 3 étoiles. Il vient d'ouvrir son premier restaurant à Montréal.