Le paradoxe de la situation financière des sociétés américaines


Édition du 20 Septembre 2014

Les investisseurs qui suivent les marchés depuis quelques années savent que la situation financière des grandes sociétés américaines est reluisante. Elles jouissent d'abondantes liquidités, ce qui représente un réconfortant coussin. Cet élément ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bloomberg sous le feu de ses rivaux lors d'un débat démocrate tendu

20/02/2020 | AFP

«Mike Bloomberg possède plus d'argent que 125 millions d'Américains réunis.»

L'industrie pétrolière pourrait créer une crise financière, selon un rapport gouvernemental

14/02/2020 | François Normand

Un rapport-choc d'une agence gouvernementale finlandaise fait jaser de plus en plus dans le secteur de l'énergie.

À la une

Petit guide de survie au «bad buzz»

20/02/2020 | Catherine Charron

Lorsqu’une soirée entre amis entache votre image de marque sur les réseaux sociaux, voici comment éponger les dégâts.

Victoria's Secret quitte la Bourse

20/02/2020 | AFP

Le nouvel actionnaire majoritaire est le fonds Sycamore, qui a déboursé 525M$ en échange de 55% du capital.

Encore des changements chez Nemaska Lithium: le président quitte

Guy Bourassa n’est plus aux commandes de l’entreprise à l’abri de ses créanciers depuis presque deux mois.