Vidéo interne : Couche-Tard évoque la fermeture de dépanneurs syndiqués

Publié le 12/03/2011 à 15:00, mis à jour le 12/03/2011 à 16:24

EXCLUSIF. Couche-Tard a laissé entendre à ses employés que la syndicalisation de ses magasins pourrait entraîner la fermeture d'établissements, a appris Les Affaires.com. Cet avertissement flitre avec les limites des balises imposées par le Code du travail, selon des experts interrogés. «Tous ceux qui connaissent Couche-Tard vous diront qu'un grand nombre de nos succursales ne pourrait pas soutenir l'augmentation importante des coûts causée par un syndicat, a dit Alain Bouchard, président et chef de la direction de l'entreprise lavaloise, dans une vidéo à l'intention des employés. Devant une telle explosion, tous les scénarios devraient alors être envisagés. Il s'agit d'ailleurs d'une réalité par laquelle ont dû passer d'autres détaillants au Québec confrontés à la même situation.»

Cet extrait survient au milieu de la cinquième minute d'une vidéo interne de près de 7 minutes destinée aux employés du détaillant. LesAffaires.com l'a obtenu d'un employé qui demande de ne pas être identifié par crainte de représailles. La vidéo a été produite et diffusée après la demande en accréditation des employés de la succursale de Jean-Talon Est (à l'angle de D'Iberville) à la mi-janvier. Les deux premières minutes sont consacrées à la scission de la division Est du Canada et les cinq suivantes abordent la question syndicale. La succursale en question est maintenant accréditée. Un deuxième établissement à Longueuil vient de faire une demande d'accréditation. En janvier, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) avait fait part de son intention de lancer une vaste campagne de syndicalisation.

Consultez notre texte exclusif ICI

Thèmes associés: Couche-Tard, Syndicat

lesaffaires.com

À la une

Bourse: Wall Street termine la semaine en hausse pour la première fois en deux mois

Mis à jour à 17:05 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de plus de 200 points.

La Banque Nationale surpasse les attentes tandis que l'horizon économique s'assombrit

Les résultats du plus récent trimestre de la Banque Nationale montraient des hausses de revenus pour tous ses secteurs.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Saputo et Costco

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Saputo et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.