Jarislowsky : l’Europe, c’est 17 chats qui n’en font qu’à leur tête

Publié le 18/11/2011 à 15:26, mis à jour le 07/12/2011 à 20:51

Pour en finir avec la crise de la dette, l’Union européenne et les pays membres de la zone euro devront s’unifier encore plus et ressembler davantage à un pays comme le Canada et les États-Unis, soutient Stephen Jarislowsky.

Mais il y a un problème de taille : les pays membres de la zone euro sont « 17 chats qui n’en font qu’à leur tête et qu’on ne peut dresser comme des chiens ». Chaque pays devra laisser aller une partie de sa souveraineté, notamment en matière fiscale.

Thèmes associés: Crise, Dette, Euro, Europe, Jarislowsky

lesaffaires.com

À la une

Bousculer le monde l'assurance avec Alcor&Mizar

15/09/2021 | Emmanuel Martinez

Alcor&Mizar espère révolutionner le monde de l’assurance en offrant des conseils, sans vente de police.

Femmessor change de nom pour Evol

15/09/2021 | Les Affaires

«Nous avons la conviction d’avoir trouvé un nom qui incarne réellement l’ambition que nous poursuivons.»

Bourse: Wall Street retrouve la bonne humeur et termine en hausse

Mis à jour le 15/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto connaît sa meilleure séance en près de deux mois.