Gestionnaires en action: impossible de prévoir les mouvements boursiers

Publié le 28/05/2015 à 13:09

GESTIONNAIRES EN ACTION - Les investisseurs qui tentent de synchroniser leurs investissements avec les mouvements boursiers on beaucoup plus à perdre qu'à gagner, soutient Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuilles chez Claret.

Ce dernier explique par exemple que de nombreux facteurs doivent être réunis pour arriver à vendre au sommet et à racheter plus tard au creux, il faut arriver à prédire correctement quand les marchés amorceront leur correction, l'ampleur de la chute et la vélocité à laquelle les indices toucheront leur creux avant de repartir à la hausse. Un tâche pratiquement impossible, même pour le plus avisé des investisseurs.

 

 

 

Denis Lalonde

À la une

Mirabel: Airbus Canada se tourne vers la subvention salariale

Il y a 41 minutes | La Presse Canadienne

Airbus Canada a choisi, comme Air Canada, de se tourner vers la subvention salariale d'urgence d'Ottawa.

COVID-19: des employés d'entretien ménager du privé réclament une prime de risque

Il y a 49 minutes | La Presse Canadienne

Des travailleurs du privé qui font du nettoyage et de la désinfection en sous-traitance demandent une prime de risque.

Sans vaccin, la vie ne reprendra pas son cours normal dit Trudeau

Les programmes d'aide financière seront-ils reconduits à la fin de cette première vague?