Ne pas se laisser distraire par la crise boursière chinoise

Publié le 18/07/2015 à 08:00

GESTIONNAIRES EN ACTION– Il existe plusieurs moyens d'investir en Chine sans s'exposer directement à l'indice boursier du pays.

Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille chez Claret, soutient qu'il est préférable d'investir dans des titres de multinationales présentes en Chine, plutôt que dans des entreprises chinoises.

Il ajoute que les investisseurs ne devraient pas tenter de remodeler leur portefeuille au gré d'événements économiques comme la crise boursière chinoise ou la crise financière grecque.

Denis Lalonde

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 28 mai

Mis à jour il y a 38 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indices boursiers dispersés avant des indicateurs d'inflation.

La Banque Scotia rapporte un profit en baisse au deuxième trimestre

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

Sur une base ajustée, la Banque Scotia a noté avoir gagné 1,58 $ par action au cours de son dernier trimestre.

Scoop: votre CV est peut-être invisible!

MAUDITE JOB! «Depuis que je me suis fait un CV visuellement écœurant avec Canva, plus personne ne m'appelle...»