Charles Sirois n'est pas intéressé à investir dans Globalive

Publié le 10/11/2009 à 15:36

Le président du conseil et chef de la direction de Télésystèmes, Charles Sirois, a fermé la porte à un nouvel investissement dans le secteur des télécommunications, même s'il concède qu'il y a un manque de concurrence dans l'industrie du sans-fil au Canada. Il a révélé en marge d'une allocution prononcée devant les membres de la Chambre de Commerce du Montréal métropolitain qu'il n'était pas être intéressé à investir dans Globalive.

Cette dernière ne peut opérer ses services de téléphonie sans-fil au pays parce qu'elle ne répond pas aux exigences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). L'organisme soutient que Globalive ne répond pas aux exigences de la Loi sur les télécommunications, prévoyant qu'une entreprise doit être sous contrôle canadien pour pouvoir opérer de tels services au pays.

PLUS : Charles Sirois: Le système financier doit être au service de l'économie réelle

Thèmes associés: Canada, Charles Sirois, Entrevues, Télécommunications

lesaffaires.com

À la une

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.