Une pilule-caméra qui explore le corps

Publié le 29/11/2008 à 00:00

Une pilule-caméra qui explore le corps

Publié le 29/11/2008 à 00:00

Par Pierre Théroux

Dans une petite ville de Galilée, entre Haïfa et Nazareth, des chercheurs ont révolutionné le domaine médical en inventant une capsule sortie tout droit de la science-fiction.

La PillCam développée par l'entreprise israélienne Given Imaging, explore le corps humain comme jamais auparavant au plus grand bénéfice de milliers de malades du monde entier.

" On parle souvent de nous comme d'une société biomédicale ou pharmaceutique, mais nous sommes davantage une entreprise des technologies de l'information ", dit Yuval Yunai, chef des finances de cette entreprise créée en 1998. La société israélienne a d'ailleurs vu sa technologie sélectionnée parmi les meilleures technologies du monde au World Economic Forum 2007.

À peine plus grosse qu'une gélule (longueur de 2,5 centimètres), la PillCam est équipée d'une minicaméra, d'un système d'éclairage, d'une batterie et d'un émetteur radio. Grâce à elle, il est possible de voir l'intérieur du système digestif d'une personne afin de poser un diagnostic.

Voyage au centre du tube digestif

Une fois ingérée, la capsule entreprend son voyage dans le tube digestif. Elle capte des images au rythme de deux images à la seconde, avant d'être excrétée de 10 à 48 heures plus tard. Le patient peut donc vaquer à ses occupations normales - manger, travailler, faire du sport et dormir - jusqu'à ce que la capsule soit évacuée.

Des petites électrodes fixées sur l'abdomen du patient captent les photos transmises par radiofréquence et qui sont envoyées à un enregistreur de données sans fil porté sur une ceinture autour de sa taille. Les images vidéo couleur ainsi recueillies sont ensuite envoyées aux gastro-entérologues qui analyseront les résultats.

En plus de la maladie de Crohn, les principales pathologies repérées par la pilule sont le saignement gastro-intestinal, le syndrome du côlon irritable, l'anémie, les maladies de malabsorption comme la maladie coeliaque, le cancer de l'intestin, les tumeurs bénignes et malignes de l'intestin grêle et les troubles vasculaires.

" C'est une technologie révolutionnaire dans la mesure où elle a permis aux physiciens de visualiser pour la première fois, et de manière non effractive, l'intégralité de cet organe ", affirme M. Yunai, précisant que la PillCam se vend autour de 300 $.

Par rapport à la méthode traditionnelle, soit l'introduction par la bouche d'un tube dans le système digestif supérieur, l'endoscopie par capsule s'avère moins douloureuse.

Elle ne provoque ni malaises ni désagréments, n'a pas recours aux rayons X pour la prise d'images et permet d'observer l'intégralité de l'intestin grêle (7 mètres), contre seulement un tiers (2,5 mètres) pour l'endoscopie à fibres optiques.

Le savoir-faire militaire au service de la médecine

Comme bien d'autres technologies développées par des entreprises israéliennes, la PillCam est un exemple du savoir-faire militaire mis au service de la société civile.

Sa conception revient en effet à Gavriel Iddan, un ingénieur en électro-optique qui travaillait sur les systèmes de guidage des missiles dans l'entreprise publique d'armement Rafael. Il s'est alors attaqué à miniaturiser le système de transmission d'images développé sur certains missiles pour le faire voyager dans l'appareil gastro-intestinal.

Depuis son lancement en 2001, et son approbation par des organismes comme la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis et Santé Canada, la PillCam a profité à plus de 650 000 patients dans une soixantaine de pays.

Outre la vidéocapsule PillCam SB, utilisée pour visualiser l'ensemble de l'intestin grêle, Given Imaging commercialise aussi la PillCam ESO qui travaille non plus sur les intestins mais dans l'estomac et l'oesophage. Celle-ci a la particularité de prendre des images vidéo en rafale en moins de temps, car le transit stomacal ne prend que quelques minutes contre les 8 heures en moyenne pour le transit intestinal.

Enfin, la PillCam Colon est la dernière évolution de la pillule-caméra de Given Imaging. Sa commercialisation a été approuvée par le ministère de la Santé d'Israël en février 2008, mais elle n'a pas encore été homologuée par la FDA.

Ce moyen d'investigation des maladies du côlon et des cancers colorectaux est tout aussi prometteur, estime Yuval Yunai. " Les patients, qui hésitent à passer des coloscopies douloureuses, se soumettront plus volontiers à l'examen avec cette vidéocapsule ".

À la une

Bourse: le Dow recule, le Nasdaq limite les dégâts

Mis à jour à 16:58 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice à forte coloration technologique récupérait toutefois ses pertes mardi midi.

À surveiller: Lassonde, Recettes Illimitées et Dialogue

Que faire avec les titres de Lassonde, Recettes Illimitées et Dialogue? Voici quelques recommandations d'analystes.

Tesla recule en Bourse après des ventes décevantes en Chine

17:04 | AFP

Tesla est à la peine depuis le début de la semaine à Wall Street, souffrant de chiffres de ventes décevants.