Un homme de la Californie accusé de harceler le fondateur de Facebook

Publié le 10/02/2011 à 18:27

Un homme de la Californie accusé de harceler le fondateur de Facebook

Publié le 10/02/2011 à 18:27

Par La Presse Canadienne

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a obtenu une ordonnance de non-communication temporaire contre un homme de la Californie accusé de le harceler.

Un juge a ordonné à Pradeep Manukonda, âgé de 31 ans, de ne pas approcher M. Zuckerberg et de cesser de le contacter.

M. Manukonda a tenté de contacter M. Zuckerberg à de nombreuses reprises en décembre, par des lettres, des courriels et sur Facebook. Il a notamment tenté de le contacter 20 fois en une seule journée, a affirmé un responsable de la sécurité de Facebook, Todd Sheets, dans une déclaration faite à la cour. M. Manukonda a aussi laissé une lettre sur la voiture de M. Zuckerberg et a été vu plus tard à l'extérieur de sa maison, a dit M. Sheets.

Des gardes de sécurité ont arrêté M. Manukonda alors qu'il s'apprêtait à monter les marches menant à la porte principale de la résidence de M. Zuckerberg, alors que la conjointe de celui-ci était à l'intérieur, selon les documents de la cour.

M. Sheets a indiqué avoir contacté la police à ce moment. Il a précisé qu'un policier avait ordonné verbalement à M. Manukonda de se tenir loin de M. Zuckerberg.

Deux jours plus tard, M. Manukonda a envoyé une lettre à la résidence de M. Zuckerberg, puis un bouquet de fleurs, malgré une rencontre en personne avec M. Sheet lors de laquelle il a promis d'arrêter de tenter de contacter le fondateur de Facebook.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...