Uber en discussions pour racheter Postmates

Publié le 30/06/2020 à 11:08

Uber en discussions pour racheter Postmates

Publié le 30/06/2020 à 11:08

Par AFP
Une affiche de Postmates.

(Photo: Getty images)

Uber a engagé des pourparlers pour racheter l'application de livraison de repas Postmates, selon la presse américaine, à l'heure où le géant californien cherche à compenser l'effondrement des courses de VTC, et sur fond de grandes manœuvres dans ce secteur.

Des discussions entre Uber et la start-up sont en cours pour une acquisition dont le montant pourrait avoisiner 2,6 milliards de dollars, ont indiqué lundi le New York Times et le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier. 

Aucun accord n'a encore été atteint pour l'heure, ont-ils néanmoins prévenu. Ni Uber ni Postmates n'ont confirmé ni souhaité commenter les informations des deux quotidiens. 

L'appui du colosse Uber serait bienvenu pour l'application Postmates, un service créé il y a neuf ans, mais qui peine à résister face à ses multiples rivaux - sur un créneau en pleine croissance mais très disputé. 

Surtout, l'opération permettrait à Uber de conforter sa diversification: avec la crise sanitaire de la COVID-19 et les mesures de confinement à travers le globe, le géant mondial des réservations de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) a vu son activité s'effondrer sur son cœur de métier. 

Fragilisé par la pandémie, le groupe a ainsi perdu 2,9 milliards de dollars au premier trimestre, soit quasiment le triple d'il y a un an, et a décidé de licencier environ un quart de ses salariés.

Dans ce contexte, il mise pour résister sur Uber Eats, son service de livraison de repas à domicile, dont le chiffre d'affaires s'était envolé de 53% au premier trimestre - même s'il représente encore une faible portion de ses revenus globaux.

Pour se renforcer sur ce créneau, Uber avait approché en mai la plateforme américaine de livraison de repas Grubhub mais les discussions avaient achoppé sur le prix.

C'est le groupe de livraison de repas anglo-néerlandais Just Eat Takeaway qui est désormais en discussions avancées pour racheter Grubhub. Just Eat Takeaway, fruit d'une récente fusion entre le britannique Just Eat et le néerlandais Takeaway, entend s'imposer face au britannique Deliveroo et à Uber Eats dans ce paysage en pleine consolidation.

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

La Cour suprême se range derrière un chauffeur d'Uber

Les chauffeurs passent à la prochaine étape de leur lutte afin d’être reconnus comme des employés de l'entreprise.

À surveiller: Couche-Tard, Mastercard et Uber

09/06/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Mastercard et Uber? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...