Twitter met en garde ses utilisateurs contre une faille de sécurité

Publié le 24/09/2018 à 11:01

Twitter met en garde ses utilisateurs contre une faille de sécurité

Publié le 24/09/2018 à 11:01

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123rf.com)

Twitter informe ses utilisateurs qu'un bogue peut avoir eu comme conséquence de transmettre des messages directs et des publications protégées à des développeurs qui n'étaient pas autorisés à les recevoir. 

Selon les mises en garde envoyées aux utilisateurs, Twitter précise que la faille existe depuis mai 2017, mais qu'elle n'a été découverte que le 10 septembre dernier.

Le géant américain des médias sociaux affirme dans un article de blogue que moins d'un pour cent de ses utilisateurs ont été touchés par ce problème, mais il ne révèle pas combien d'utilisateurs canadiens ont été affectés.

L'entreprise a présenté ses excuses pour cette erreur, qui, selon elle, ne concerne que les messages directs transmis par les utilisateurs à des entreprises qui utilisent Twitter pour «des choses comme le service à la clientèle».

Twitter a déclenché une enquête sur cette affaire, mais soutient qu'elle n'a aucune raison de croire que les données transmises à des développeurs non autorisés aient été utilisées de façon malveillante.

Les utilisateurs susceptibles d'être concernés par la faille ont reçu un avis au moment de se brancher sur la plate-forme. Twitter assure que les utilisateurs ne sont pas obligés de prendre d'autres mesures pour sécuriser leurs comptes.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Twitter interdira la publicité politique avant la campagne électorale

Twitter tiendra finalement un registre de toutes les publicités politiques publiées sur sa plateforme cet automne.

Twitter affiche des résultats solides, mais Trump l'attaque

Mis à jour le 23/04/2019 | AFP

« Ils ne me traitent pas bien en tant que républicain », a tweeté M. Trump mardi.

À la une

Metro veut accroître son utilisation des technologies dans ses magasins

Elle prévoit de doubler, à peu près, le nombre de magasins dotés de caisses libre-service au cours de son exercice 2020.

Garder ses gagnants, le cas de Metro

Édition du 24 Août 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. L'épicier Metro (MRU, 53,98 $) n'est plus le secret bien gardé qu'il était. Sa rigueur...

Legault et Fitzgibbon songent à un Amazon Québec

L’idée avait d’abord été lancée en 2017 par l’entrepreneur Alexandre Taillefer.