Telus Santé achète une technologie de ZoomMed

Publié le 04/09/2014 à 11:14

Telus Santé achète une technologie de ZoomMed

Publié le 04/09/2014 à 11:14

Par Denis Lalonde

Telus intégrera le prescripteur de ZoomMed à ses dossiers médicaux électroniques. (Photo: Bloomberg)

Telus Santé versera jusqu’à 6,8 millions de dollars à la société québécoise ZoomMed afin d’acheter les droits canadiens sur son prescripteur électronique ZRx.

Le prescripteur est un outil web qui permet aux médecins de rédiger des ordonnances sur leur appareil mobile tout en consultant directement la couverture d’assurance du patient.

ZoomMed utilisera les fonds générés par cette transaction pour rembourser une débenture et pour commercialiser sa technologie à travers le monde.

La transaction prévoit que ZoomMed conservera la propriété intellectuelle exclusive du prescripteur ZRx pour les États-Unis et le Royaume-Uni, alors que les droits canadiens appartiendront à Telus Santé. Les deux entreprises se partageront la propriété intellectuelle du prescripteur pour le reste du monde.

«Grâce à cette technologie, les médecins de partout au Canada auront accès aux renseignements sur la couverture d'assurance de leurs patients. Ils pourront ainsi rédiger des ordonnances respectant cette couverture dans la mesure du possible, de ce fait accélérant le traitement de l'ordonnance et de la demande de règlement et par le fait même améliorant l'expérience pour les patients», affirme la direction de Telus Santé, dans un communiqué.

Le Prescripteur ZRx est actuellement déployé dans 520 cliniques au Québec et en Ontario et permet le traitement de 400 000 ordonnances chaque mois. L'entente, en vigueur depuis le 3 septembre, prévoit le transfert à Telus Santé d’une vingtaine d’employés québécois de ZoomMed qui sont touchés par l'acquisition.

Dans une lettre aux actionnaires, le président et chef de la direction de ZoomMed, Yves Marmet, précise que la transaction permettra «d’améliorer la structure financière de l’entreprise et de mettre en disponibilités ses ressources financières, humaines, technologiques et stratégiques pour mieux s’attaquer aux défis internationaux» qui s’offrent à l’entreprise.

Il soutient que la sélection du prescripteur ZRx par Telus valide la technologie développée par l’entreprise et veut percer le marché américain. «Ce marché est dix fois plus grand que le marché canadien, avec ses 550 000 médecins et 4 milliards de prescriptions, dont 70% sont toujours produites sur papier», explique M. Marmet.

Telus Santé prévoit intégrer graduellement les fonctionnalités du prescripteur ZRx à ses dossiers médicaux électroniques, actuellement utilisés par plus de 13 000 médecins au Canada.

 

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Couche-Tard veut recharger les véhicules électriques

Alimentation Couche−Tard souhaite que ses établissements offrent la possibilité de recharger des véhicules.

Toujours vivant

Édition du 25 Novembre 2020 | Marie-Pier Frappier

BILLET. Chers compatriotes, ­armons-nous de patience et frappons dans la vie «à grand coup d’amour».

Retraite: plus de transparence demandée par des gestionnaires de fonds

Huit fonds exhortent les entreprises à divulguer des données environnementales, sociales et de gouvernance complètes.