Sympatico et MSN se séparent

Publié le 31/08/2009 à 00:00

Sympatico et MSN se séparent

Publié le 31/08/2009 à 00:00

Par Jérôme Plantevin

Sympatico.msn.ca n’est plus. Vive Sympatico.ca et Msn.ca!. Les deux propriétaires du portail le plus achalandé au Canada ont décidé de mener leur propre destinée séparément. Selon comScore Media Metrix, Sympatico.msn.ca attirait près de 18,5 millions de visiteurs uniques chaque mois. Avant leur fusion, les deux portails étaient respectivement les numéros un et deux au Canada.

 


Selon Bell et Microsoft, cette séparation devrait donner aux deux entreprises une plus grande flexibilité pour mener à bien leur stratégie en ligne.

Une entente déséquilibrée

Selon Owen Sagness, vice-président et directeur général de Microsoft Canada, interrogé par le National Post à propos des raisons de cette séparation, l’entente avec Bell était devenue totalement désuète notamment au niveau financier. Microsoft se trouvait à fournir au portail Sympatico.msn.ca 90 % des pages vues – et donc une grande part des visiteurs uniques du portail - via ses services Hotmail et MSN Messenger, alors qu’elle ne touchait que 55 % des revenus.

Il n’a pas été possible, pour l’heure, de savoir pourquoi les deux entreprises n’ont pas pu s’entendre et poursuivre un rapprochement qui, dixit Microsoft, a représenté pourtant «cinq années marquées de succès dans la gestion et l'exploitation du portail en ligne numéro un et le plus visité au Canada. »

Bell et Microsoft ne rompent pas totalement leur lien d’affaires puisqu'elles se sont entendues dans le cadre d’une entente de trois ans pour se renvoyer mutuellement du trafic Internet. De plus, Sympatico.ca proposera dans ses pages l’outil de recherche de Microsoft, Bing, ainsi que ses services de courriels électroniques et de messagerie Hotmail et MSN Messenger.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

15/06/2019 | François Normand

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?