Samsung choisit Sigfox pour sa nouvelle plateforme pour objets connectés

Publié le 15/06/2015 à 16:17

Samsung choisit Sigfox pour sa nouvelle plateforme pour objets connectés

Publié le 15/06/2015 à 16:17

Par AFP

Le groupe sud-coréen Samsung a annoncé lundi avoir choisi le protocole de communication de la start-up toulousaine Sigfox, une des pionnières des réseaux pour l'internet des objets, afin de l'intégrer dans sa nouvelle plateforme Artik, destinée aux objets connectés.

Samsung fait par ailleurs son entrée au capital de Sigfox, pour un montant qui n'a pas été communiqué, a précisé M. Young, président de Samsung Electronics et en charge de la stratégie du groupe, au cours d'une réunion de présentation.

«Artik est une plateforme visant à atteindre la meilleure connectivité possible entre les différents objets de la maison en collectant les données dans le «cloud» tout en permettant d'en assurer au mieux la sécurité», a détaillé Young Sohn.

Cette nouvelle plateforme, qui permettra une mise à disposition des données grâce à un «open cloud» pour développer de nouvelles applications, équipera l'ensemble des appareils produits par le conglomérat, soit environ 200 millions par an, à l'horizon 2020, a précisé le président de Samsung Electronics. 

«Artik va être utilisé en interne par Samsung mais aussi en externe pour les entreprises qui voudront s'en équiper, on passe à un tout autre niveau», s'est félicité Thomas Nicholls, directeur de la communication chez Sigfox. 

«Nous sommes dans un même objectif de 'facilitateurs', nous voulons aider au développement de start-ups et créer un écosystème autour de ce partenariat», a ajouté M. Nicholls.

Le système est d'ores et déjà utilisé par plusieurs start-ups françaises développant des produits dans le domaine de la santé ou de l'aide aux agriculteurs, deux problématiques sur lesquelles Samsung souhaite être particulièrement présent.

«Le vieillissement de la population et l'augmentation des coûts de santé d'une part, les questions environnementales comme une meilleure utilisation de l'eau d'autre part, sont autant de sujets pour lesquels la technologie et l'internet des objets peut beaucoup», a déclaré Young Sohn.

Ce partenariat était au coeur d'une série d'annonces faites par le responsable de Samsung dans le cadre des investissements du groupe coréen en France, qui passeront également par la création d'un «centre d'innovation à Paris, spécialisé dans le 'cloud' et l'internet des objets».

Ces investissements ont été salués par le ministre de l'Économie, qui a assisté à leur présentation. Emmanuel Macron a estimé que la France, «avec des universités de qualité, des chercheurs de haut niveau et, désormais, un système fiscal attractif», pouvait attirer les grands groupes. 

Samsung est un vaste empire diversifié constitué de dizaines de divisions, dont l'emblématique Samsung Electronics, numéro un mondial des téléphones portables et des écrans de télévision, générant au total un revenu équivalant à 20% du produit intérieur brut de la Corée du Sud.

Sigfox a réalisé une levée de fonds de plus de 100 millions d'euros en février, un record pour une start-up française, à laquelle ont participé des groupes tels qu'Engie, Air Liquide ou Telefonica ainsi que la banque publique Bpifrance.

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

22/01/2021 | François Normand

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.