Rachat d'actions de 40G$US chez Microsoft

Publié le 22/09/2008 à 00:00

Rachat d'actions de 40G$US chez Microsoft

Publié le 22/09/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde
Le conseil d’administration de Microsoft affirme que ces deux gestes illustrent sa «confiance dans la croissance à long terme de l’entreprise et son engagement à retourner des capitaux à ses actionnaires».

Le rachat d’actions arrivera à échéance le 30 septembre 2013, alors que le dividende passe de 11 à 13 cents par action et sera versé le 11 décembre aux actionnaires inscrits le 20 novembre. Toutefois, la date de négociation ex-dividende a été fixée au 18 novembre.

Microsoft précise avoir terminé son précédent rachat d’actions de 40 milliards de dollars américains* et dit avoir retourné un total de 115 milliards de dollars à ses actionnaires au cours des cinq dernières années.

De plus, le conseil d’administration a autorisé un financement par emprunt pouvant atteindre 6 milliards de dollars dans le but de financer ses activités courantes. Ce montant inclut un programme de papier commercial de 2 milliards de dollars.

L’entreprise affirme que les entreprises d’évaluation de crédit Standard & Poors et Moody’s respectivement coté sa dette AAA et Aaa. Le papier commercial de Microsoft est aussi coté A-1+ par Standard & Poors et P-1 par Moody’s, les plus hautes cotes de crédit disponibles.

Le titre de Microsoft grimpait de 1,06 dollar (4,2%) à 26,22 dollars au Nasdaq en milieu de matinée.

* Tous les montants sont en dollars américains

À la une

Les chefs de parti donnent un dernier coup Ă  la veille du scrutin

Mis à jour le 02/10/2022 | La Presse Canadienne

Plusieurs chefs se sont rendus dans des circonscriptions où se déroulent des luttes serrées à la veille du scrutin.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la relève manufacturière

Édition du 21 Septembre 2022 | Catherine Charron

La question de François-Xavier Tétreault, cofondateur des équipements Ostrya.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la transition énergétique

Édition du 21 Septembre 2022 | François Normand

La question de Patrick Decostre, président et chef de la direction de Boralex.