Profits en hausse chez Technologies 20-20

Publié le 11/06/2009 à 00:00

Profits en hausse chez Technologies 20-20

Publié le 11/06/2009 à 00:00

Par La Presse Canadienne

Il s'agit d'une amélioration comparativement au bénéfice de 37 000 $ US, ou rendement nul par action, enregistré pour le trimestre correspondant en 2008.

Les plans de restructuration et de réduction de coûts ont continué d'influer favorablement sur les résultats de l'entreprise lavalloise de logiciels pour les marchés de l'industrie du design d'intérieur et du mobilier.

Les produits du deuxième trimestre ont toutefois chuté de 30,7 pour cent pour s'établir à 15,2 millions $ US. Ils s'élevaient à 21,9 millions $ US un an plus tôt. Ce recul est attribué aux conditions économiques difficiles et à la faiblesse des devises européennes par rapport au dollar américain.

Jean-François Grou, président et chef de l'exploitation, s'est dit fier de présenter ces résultats malgré la baisse des produits attribuable aux conditions difficiles auxquelles 20-20 a dû faire face durant un trimestre qui est habituellement l'un de ses plus rentables de l'année. Il a expliqué que les clients avaient suspendu ou différé des projets, réévalué leurs investissements et leurs budgets d'exploitation, et réduit le renouvellement du nombre de licences actives avec soutien et maintenance.


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Canada: l'Ă©conomie a connu un brusque ralentissement fin 2019

Il y a 48 minutes | AFP

Le PIB a progressé de seulement 0,3 %, une forte baisse par rapport à la croissance de 1,1 % au 3e trimestre.

Ă€ surveiller: Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD

08:55 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: le temps de miser sur les grandes banques canadiennes?

BALADO. Les plongeons boursiers des derniers jours rendent les titres bancaires très intéressants, selon Steve Bélisle.