Netflix confirme ses ambitions dans le jeu vidéo avec «Stranger Things»

Publié le 13/06/2019 à 16:40

Netflix confirme ses ambitions dans le jeu vidéo avec «Stranger Things»

Publié le 13/06/2019 à 16:40

Par AFP
Un panel de discussion.

Netflix est présente pour la première fois à l'E3 cette année. (Photo: Getty images)

Netflix, présent pour la première fois au salon du jeu vidéo E3 à Los Angeles, a confirmé ses ambitions dans ce secteur en dévoilant mercredi de nouveaux titres tirés de séries originales, comme «Stranger Things». 

«On travaille sur du contenu original depuis longtemps chez Netflix (...), donc nous sommes à la recherche de nouvelles opportunités pour ouvrir l’univers de ces séries et de ces films à d’autres médias», a déclaré Chris Lee, directeur des jeux interactifs chez Netflix, leader mondial de la vidéo en streaming.

Parmi les titres dévoilés mercredi à l'E3, «Stranger Things 3: The Game», un jeu d'aventures au graphisme rétro, basé sur la troisième saison de la série, disponible le 4 juillet sur les principales consoles, notamment la Nintendo Switch, la Playstation 4 (Sony) ou la Xbox One (Microsoft) avant une version pour mobile en 2020, a détaillé Netflix, qui ne créé pas les jeux mais travaille avec un studio de création.

Ce n'est pas la première fois que Netflix met les pieds dans le «gaming» mais sa présence était jusque là modeste, avec le jeu gratuit pour mobile «Stranger Things: The Game» sorti en 2017. 

Le groupe a aussi indiqué que des personnages de la série continueraient à apparaître dans le jeu vidéo phénomène «Fortnite». 

La série «fantasy» «Dark Crystal: Le temps de la résistance» (The Dark Crystal: Age of Resistance) va elle aussi être déclinée en jeu vidéo de tactique militaire, dont la sortie est prévue cette année, a dit Netflix mercredi. 

Le jeu vidéo peut aider le groupe à atteindre un nouveau public en pénétrant l'univers des «gamers» et à se distinguer de ses rivaux à l'heure où la concurrence se fait de plus en plus féroce.

Les deux univers de la vidéo et du jeu se rapprochent d'ailleurs de plus en plus, et les grands noms du «gaming» ou de la «tech» se lancent tous dans des services de jeu par abonnement, en streaming ou à télécharger, précisément sur le modèle qui a fait le succès de Netflix, qui revendique aujourd'hui presque 150 millions d'abonnés dans le monde. 

Dans un processus inverse, Netflix a annoncé en début de semaine avoir acheté les droits d'un film adapté du jeu Ubisoft «Tom Clancy's The Division» qui mettra en scène les stars Jessica Chastain et Jake Gyllenhaal (qui co-produisent également le film) dans un New York ravagé par un virus.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

Bourse: que faire avec le titre de Netflix?

18/10/2019 | Denis Lalonde

BALADO. Avec l'arrivée imminente de services comme Disney+ et AppleTV+, est-il encore temps d'acheter Netflix?

Netflix dépasse les 158 millions d'abonnés, Wall Street le récompense

16/10/2019 | AFP

Le titre du groupe s’appréciait de 10,25 % lors des échanges électroniques après la clôture de Nasdaq.

À la une

Les PME et l'innovation: pas que des mauvaises nouvelles

La présidente-directrice générale de QuébecInnove, Isabelle Foisy, répond à une chronique d'Olivier Schmouker.

Au Québec, 2 PME sur 3 tournent le dos à l'innovation!

12/11/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est l'avenir socioéconomique du Québec qui est ainsi mis en péril, selon une étude fracassante...