Les policiers investissent Facebook et MySpace

Publié le 16/03/2010 à 14:56

Les policiers investissent Facebook et MySpace

Publié le 16/03/2010 à 14:56

Par La Presse Canadienne

Les policiers fédéraux utilisent de plus en plus les sites de réseautage social comme Facebook, MySpace, LinkedIn et Twitter, à la recherche de suspects, d'éléments de preuve et de données confidentielles.

C'est ce que révèlent des documents du département de la Justice des Etats-Unis obtenus en vertu de la loi sur l'accès à l'information par la Electronic Frontier Foundation (EFF), un groupe de défense des libertés civiles.

Ces documents indiquent que les policiers échangent déjà des messages avec les suspects, ciblent leurs amis et épluchent les informations privées mises en ligne _ comme des messages, des photos et des vidéos.

Les policiers peuvent ainsi, parfois, contrevérifier l'alibi fourni par un suspect. Les photos mises en ligne peuvent, quant à elle, permettre de découvrir une nouvelle richesse lorsque bijoux et voitures sont mis en évidence.

Des policiers ont ainsi récemment mis la main au collet d'un homme recherché pour fraude, quand il s'est vanté sur Facebook de tout le plaisir qu'il avait au Mexique.

Les documents du département de la Justice mettent en relief l'utilité de sites comme Facebook et les autres dans le cadre d'une enquête policières. Ils ne fournissent toutefois aucune balise quant à leur utilisation, même s'ils précisent que les agents du service du Revenu ne doivent pas faire usage de tricherie ou créer de faux comptes dans le but d'obtenir des renseignements _ une mesure que l'EFF applaudit.

À la une

Les premiers camions électriques Tesla livrés à PepsiCo début décembre

Il y a 53 minutes | AFP

PepsiCo a indiqué qu’il prévoyait de recevoir le 1er décembre des semi-remorques Tesla.

Meta alerte sur les applications piégées qui volent les mots de passe

Il y a 17 minutes | AFP

Les développeurs de ces applications cherchaient probablement à récupérer les mots de passe.

Cryptomonnaies: plus de 100 millions $US volés sur Binance après un piratage

08:15 | AFP

Binance est la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies dans le monde en termes de volume.