Les plateformes de prêts entre particuliers ont un succès croissant


Édition du 24 Janvier 2015

Les plateformes de prêts entre particuliers ont un succès croissant


Édition du 24 Janvier 2015

« Nous pouvons évaluer le risque de chaque demande plus efficacement que la plupart de nos prêteurs ne pourraient le faire, et nous le faisons automatiquement », explique Kevin Sandhu pdg de Grouplend, une plateforme de prêts entre particuliers.

Le 15 janvier, Google annonçait qu'elle offrirait désormais à ses revendeurs américains des prêts à faibles taux allant jusqu'à 600 000 $, en partenariat avec Lending Club. C'est la plus récente d'une série de bons coups pour la plateforme de prêts entre particuliers. Inscrite à la Bourse de New York depuis décembre, elle est aujourd'hui valorisée à 8 milliards de dollars américains.

Les banques n'ont qu'à bien se tenir. En effet, de la même manière qu'Uber permet à quiconque de s'improviser chauffeur de taxi, Lending Club veut permettre à quiconque de s'improviser banquier.

«Les cinq grandes banques canadiennes sont parvenues à maintenir une bonne réputation malgré la crise, mais l'effet pervers, c'est qu'elles sont prudentes et qu'elles étouffent l'innovation», lance Kevin Sandhu, pdg de Grouplend, l'une des nombreuses plateformes de prêts entre particuliers qui ont émergé au courant des dernières années.

Lancée en octobre 2014, la start-up de Vancouver offre des prêts aux résidents de toutes les provinces canadiennes à l'exception du Québec et de la Nouvelle-Écosse. Selon Kevin Sandhu, ce n'est toutefois qu'une question de temps avant que l'entreprise ne puisse offrir des prêts dans ces deux provinces. Les plateformes américaines, comme Lending Club et Prosper, pour leur part, n'ont pas encore fait leur entrée sur le marché canadien.

À la une

Bourse: Wall Street ouvre en baisse

Mis à jour il y a 12 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également ouvert en légère baisse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 4 mars

Mis à jour à 08:22 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient mitigés lundi matin.

Les nouvelles du marché du lundi 4 mars

Mis à jour à 08:33 | Refinitiv

Les producteurs de l'OPEP+ prolongent les réductions de la production de pétrole jusqu'au T2.