Les 5 péchés capitaux de la gestion de cyber crise

Publié le 01/11/2019 à 14:30

Selon le rapport Beazley 2019 Breach Briefing, la rançon virtuelle la plus importante soumise à un assureur en 2018 était de 3000 bitcoins ou l’équivalent de 8,5 millions de dollars. Une tendance à laquelle on n'échappe pas au Québec, où ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Convaincre les sceptiques, c'est possible

29/10/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Voici comment Alan Lau veut convaincre les Chinois qu'ils ont besoin d'une assurance.

La pharmacogénétique, une formule gagnante pour Ubisoft

Édition du 12 Octobre 2019 | Pierre-Luc Trudel

ASSURANCES COLLECTIVES ET RÉGIMES DE RETRAITES. Ubisoft Montréal a été l'une des premières entreprises du Québec...

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour à 16:50 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

06:49 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

12:28 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?