Lenovo achète une division de serveurs d'IBM pour 2,3G$

Publié le 23/01/2014 à 08:19

Lenovo achète une division de serveurs d'IBM pour 2,3G$

Publié le 23/01/2014 à 08:19

Par AFP

Photo: Bloomberg

Le groupe chinois Lenovo va racheter les serveurs d'entrée de gamme du groupe informatique américain IBM pour quelque 2,3 milliards de dollars US, dont 2,07 milliards en numéraire et le reste en actions, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong où il est coté.

IBM avait indiqué l'an dernier qu'il cherchait un acheteur pour ses serveurs d'entrée de gamme (x86), son activité la moins rentable sur ce marché mais tout de même évaluée par les analystes à environ 2,5 milliards de dollars.

Lenovo avait déjà racheté il y a une dizaine d'années les activités de fabrication d'ordinateurs d'IBM.

Le groupe chinois table sur une hausse de la demande dans le secteur des serveurs x86, grâce aux besoins croissants de puissance informatique et à la reprise des dépenses des entreprises.

Cette opération "présente une occasion unique pour le groupe (Lenovo) d'acquérir très vite une taille importante et une crédibilité dans ce secteur", a avancé le groupe dans le communiqué.

Lenovo est actuellement un acteur mineur sur le marché des serveurs pour entreprises, derrière les américains Hewlett-Packard, Dell et IBM.

L'opération doit encore être approuvée par les autorités de la concurrence, notamment aux Etats-Unis.

De plus en plus de groupes chinois investissent dans des entreprises américaines. A l'automne 2013, le plus grand fabricant américain de hot dogs, Smithfield Foods, a été racheté par Shuanghui International, la maison mère d'un des plus gros fabricants de porc en Chine, pour plus de 7 milliards USD. Il s'agissait de la plus grosse acquisition d'une firme américaine par une chinoise.

Selon le cabinet de recherche Rhodium Group, la valeur des actifs américains rachetés par des groupes chinois en 2013 a totalisé à 13,24 milliards USD, plus du double de 2012.

Mais l'opération entre IBM et Lenovo doit encore recevoir le feu vert des autorités américaines et ces dernières pourraient y mettre plusieurs conditions, en raison du secteur --les technologies-- auquel appartient la division de IBM vendue.

Lors du rachat des activités de fabrication d'ordinateurs d'IBM en 2005, l'opération avait été discutée par le Congrès et par le comité sur les investissements étrangers avant d'être approuvée.

"Il pourrait y avoir des risques pour la sécurité nationale, mais cela dépend de la façon et de l'endroit où les serveurs sont utilisés", déclare Jonathan Gafni, président du cabinet de consultants Compass Point Analytics LLC.

Lenovo est depuis 2013 le numéro un mondial sur le marché des PC, ayant dépassé HP, mais ce marché recule en raison de l'appétit des consommateurs pour les appareils mobiles et le groupe chinois cherche donc à trouver d'autres relais de croissance.


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

À surveiller : Dollarama, Air Canada et Walmart

Il y a 42 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Dollarama, Air Canada et Walmart? Voici quelques recommandations d’analystes.

10 choses à savoir mercredi

Avoir une auto nuit à votre santé. Ces logements flottants contre la pénurie? Comment relancer le Marathon de Montréal!

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

06:54 | LesAffaires.com et AFP

«La capacité de Wall Street à digérer l'avertissement d'Apple rassure.»