Le site Yelp prépare son entrée en Bourse

Publié le 17/11/2011 à 17:36

Le site Yelp prépare son entrée en Bourse

Publié le 17/11/2011 à 17:36

Par AFP

Le site internet Yelp, spécialisé à l'origine dans les critiques de restaurants et autres services par les internautes, a déposé jeudi un dossier d'entrée en Bourse, avec l'objectif théorique de lever 100 millions de dollars.

Yelp, qui revendique 61 millions de visiteurs uniques dans 12 pays (États-Unis, Canada, France, Suisse, Belgique etc.), publie plus de 22 millions de recommandations et critiques d'internautes, en chiffre en hausse de 66% sur un an.

Le Wall Street Journal avait estimé la semaine dernière que l'opération d'entrée en Bourse pourrait valoriser Yelp à quelque 2 milliards de dollars. Fondé en 2004 à San Francisco, le site est spécialisé dans les critiques de commerces et d'activités locales, des restaurants (23% des critiques) aux services pour la maison (10%) en passant par les commerces (23%), les salons de beauté et salles de sport (9%), garages (4%), etc.

Le site, accessible sur ordinateur et sur appareils portables, est financé par la publicité payée par quelque 529.000 commerçants, un nombre de clients qui a plus de doublé entre septembre 2010 et septembre 2011. Gratuit pour les internautes qui veulent y poster des commentaires ou découvrir des critiques, il couvre 43 marchés (zones urbaines) aux États-Unis, et 22 marchés à l'international.

Le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'année, à 58,38 millions de dollars (+80%), dépasse déjà celui de l'ensemble de l'année 2010 (47,73 M USD, +77%).

La perte nette de la période est quant à elle légèrement réduite, à 7,76 millions de dollars, contre 8,58 millions de dollars pour les neuf premiers mois de 2010.

Dans son dossier boursier, l'entreprise indique qu'au 30 septembre son déficit cumulé se montait à 32,1 millions de dollars.

"Nous pensons que le taux de croissance de notre chiffre d'affaires va décliner à l'avenir", a aussi prévenu l'entreprise, en raison du nombre en diminution de marchés à conquérir et de la maturation générale de son activité.

Yelp a également prévenu qu'il était vulnérable à des modifications d'algorithme des grands moteurs de recherche comme Google, Yahoo! et Bing (Microsoft), qui peuvent nuire à son positionnement dans leur pages de résultats, et sont en mesure de lui faire directement concurrence.

Yelp fait partie des entreprises jugeant anticoncurrentielles certaines pratiques de Google, qui est pourtant la source de plus de la moitié du trafic sur son site.

Dans son dossier boursier, il réitère ses accusations contre le géant d'internet, qui aurait supprimé des liens vers son site au bénéfice de sites Google, et même utilisé "sans autorisation" ses critiques "durant certaines périodes en 2010 et 2011".

Ce dossier a été déposé le jour même de l'entrée en Bourse d'un concurrent, Angie's List, un service payant pour les internautes visant également à fournir critiques et recommandations.

Angie's List, qui comme Yelp est déficitaire, a levé 114 millions de dollars en vendant 8,8 millions d'actions au prix de 13 dollars, pour une valorisation à quelque 740 millions de dollars. Le titre s'est envolé de 25% à 16,26 dollars par action au premier jour de cotation.

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.