Le site Internet de CBC piraté par l'Armée électronique syrienne

Publié le 27/11/2014 à 09:54

Le site Internet de CBC piraté par l'Armée électronique syrienne

Publié le 27/11/2014 à 09:54

CBC a publié la nouvelle sur son propre site internet. (Photo: capture d'écran)

La société d'État CBC a affirmé jeudi matin être victime d'un piratage électronique de son site Internet par le groupe de l'Armée électronique syrienne.

La version anglophone de Radio-Canada a publié sur son site web une capture d'écran montrant une fenêtre s'affichant sur la page principale de son portail d'information et proclamant: «Vous avez été piraté par l'Armée électronique syrienne (SEA)».

Ce message a été constaté par plusieurs visiteurs du site, selon CBC et ce qui a été rapporté sur Twitter.

Le site web www.cbc.ca semblait fonctionner à nouveau correctement vers 9h00.

L'Armée électronique syrienne n'en est pas à son premier coup d'éclat. En avril 2013, ces partisans du régime syrien avaient notamment piraté le compte Twitter de l'agence de presse Associated Press @AP, affichant le faux message: «Breaking: deux explosions à la Maison Blanche et Barack Obama est blessé». Cela avait fait plonger Wall Street et forcé Twitter à renforcé ses mesures de sécurité.

Sur le site de CBC, on peut lire que les sites Internet d'autres médias ont aussi été ciblés par l'Armée électronique syrienne, dont ceux du Daily Telegraph de Londres, de Forbes, du Chicago Tribune et de CNBC. Le site de la Ligue nationale de hockey aurait aussi été visé.

À la une

Immobilier: pas de bulle à Montréal et Ottawa, mais...

Entrevue. Douglas Porter, économise en chef de la BMO, dit qu'il faut rester attentif aux signes de surchauffe.

Andrew Scheer démissionne

Il a essuyé plusieurs critiques de ses troupes à la suite de sa défaite aux élections d’octobre.

Le marché immobilier ne dérougit pas

10:32 | Les Affaires - JLR

En novembre 2019, les ventes de propriétés à travers la province ont crû dans tous les segments de marché.