Le plan libéral pour encadrer les géants du web est imparfait

Publié le 24/09/2020 à 17:02

Le plan libéral pour encadrer les géants du web est imparfait

Publié le 24/09/2020 à 17:02

Par La Presse Canadienne
La salle du discours du Trône à Ottawa

La salle du discours du Trône (Photo: La Presse Canadienne)

Le gouvernement libéral a dévoilé un plan pour encadrer les géants de la technologie dans son discours du Trône cette semaine, mais des experts estiment qu’encore plusieurs éléments devraient y être intégrés.

Selon le gouvernement, les géants du web prennent l’argent des Canadiens tout en imposant leurs propres priorités et cela doit changer.

Ottawa veut lutter contre l’évasion fiscale des géants du numérique, s’assurer que leurs revenus sont partagés plus équitablement avec les créateurs canadiens et obliger les entreprises de technologie à contribuer à la création, à la production et à la distribution de contenu canadien.

Selon le directeur général de l’économie numérique du Center for International Governance Innovation, Bob Fay, le gouvernement devrait réfléchir à ce qu’il peut faire pour contrer la façon dont les géants de la technologie obtiennent les données des consommateurs, les agrègent et les utilisent pour s’assurer des positions bien établies sur le marché et difficiles à contester. 

M. Fay souligne que le gouvernement autorise depuis longtemps les géants de la technologie à fonctionner selon leurs propres règles et juge qu’il est temps d’introduire des mesures pour mettre fin à cette autorégulation. 

Le fondateur de BlackBerry et président du Conseil des innovateurs canadiens, Jim Balsillie, a fait valoir dans un courriel à La Presse Canadienne que le pays avait besoin de mettre à jour ses règles fiscales, mais que l’accent devrait d’abord être mis sur la séparation de l’évasion fiscale des stratégies fiscales. 

M. Balsillie explique que les entreprises technologiques canadiennes à forte croissance utilisent les options d’achat d’actions comme un élément clé de leurs stratégies de rémunération, et il prévient que si le gouvernement n’est pas méthodique dans son plan, il pourrait laisser moins d’options aux entreprises pour qu’elles soient concurrentielles sur la scène mondiale.

À la une

COVID-19 : François Legault demande quatre semaines d'efforts de plus

Mis à jour il y a 17 minutes | Denis Lalonde

Le Défi 28 jours devient un «Défi 56 jours».

On a testé l'iPad Air d'Apple

Apple lance un nouvel iPad Air cet automne. On l'a mis à l'essai. Voici ce qu'on en pense.

Facebook met un pied dans le monde du jeu vidéo à la demande

15:41 | AFP

«Nous débutons avec des jeux mobiles développés spécifiquement pour les téléphones intelligents», explique-t-on.