Le géant américain Intel achète la montréalaise PasswordBox

Publié le 01/12/2014 à 10:04

Le géant américain Intel achète la montréalaise PasswordBox

Publié le 01/12/2014 à 10:04

Par La Presse Canadienne

Photo Bloomberg.

Le géant américain Intel a annoncé lundi l'acquisition du gestionnaire d'identité numérique montréalais PasswordBox pour un montant qui n'a pas été dévoilé.

Les 48 employés de PasswordBox vont ainsi rejoindre les rangs de l'organisation Safe Identity au sein du Groupe Intel Security, qui comprend notamment le fournisseur de solutions de protection antivirus McAfee.

Selon l'entreprise établie à Santa Clara, en Californie, le logiciel conçu par la société montréalaise, fondée en 2012, a été téléchargé plus de 14 millions de fois au cours de la dernière année.

Intel a fait savoir qu'elle prévoyait « investir à long terme » dans le développement de ses activités montréalaises, sans toutefois fournir plus de détails sur ses intentions futures.

La société américaine estime que cette acquisition lui permettra de renforcer ses activités dans le domaine de la sécurité.

Son premier vice-président et directeur général du Groupe Intel Security, Chris Young, a fait valoir, par communiqué, dont le service de PasswordBox avait déjà aidé des «millions de consommateurs» à travers le monde.

Selon une étude réalisée en 2013 par la firme Deloitte, plus de 90 pour cent des mots de passe créés sont vulnérables au piratage. De plus, les 10 000 mots de passe les plus courants pourraient donner accès à près de 98 pour cent de l'ensemble des comptes.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie, avant l’inflation américaine

Mis à jour le 09/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a perdu plus de 90 points, mardi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

09/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

À surveiller: Power Corp, TransAlta et Suncor

09/08/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Power Corp, TransAlta et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.