Le coup de circuit de Daniel Robichaud

Offert par Les Affaires


Édition du 06 Décembre 2014

Le coup de circuit de Daniel Robichaud

Offert par Les Affaires


Édition du 06 Décembre 2014

Daniel Robichaud n'aurait sans doute pas eu de mal à obtenir du financement supplémentaire, mais il estime que la transaction avec Intel était le moyen le plus sûr de résoudre le problème des mots de passe. Même s'il avait obtenu du financement supplémentaire, «il y a un problème de distribution. Il faut que le monde installe nos applications. Avec Intel, il n'y pas cet obstacle, car ils sont déjà dans 90 % des PC».

L'alliance avec Intel devrait permettre à PasswordBox d'accélérer ses efforts visant à substituer les mots de passe pour des gages d'identité plus sûrs. L'équipe de PasswordBox aura accès notamment à plusieurs technologies d'Intel, qui a acquis au fil des ans plusieurs sociétés spécialisées en biométrie.

Notons que les 48 employés de PasswordBox continueront à travailler sur le problème de l'identité à partir de Montréal.

Un don pour la maison Notman

Daniel Robichaud, qui a bâti puis vendu cinq start-ups à ce jour, espère que l'acquisition de Passwordbox aura l'effet d'un coup de fouet sur la communauté montréalaise. «Je veux que cette transaction-là inspire les jeunes entrepreneurs et qu'elle incite les investisseurs à mettre de l'argent dans les start-ups, car les retours peuvent être grands.»

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

12/08/2020 | François Normand

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.