La société mère de Snapchat aurait choisi la Bourse de New York

Publié le 30/01/2017 à 14:20

La société mère de Snapchat aurait choisi la Bourse de New York

Publié le 30/01/2017 à 14:20

Par AFP

(Photo: 123rf.com)

La société mère de la messagerie mobile Snapchat devrait officialiser en fin de semaine son projet d'entrée en Bourse, pour lequel elle a choisi le New York Stock Exchange (NYSE), affirme lundi le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier.

Snap confirmerait ainsi la tendance des entreprises technologiques à ne plus systématiquement privilégier la Bourse électronique Nasdaq pour se lancer sur le marché. D'autres sociétés en vue du secteur, comme le réseau social Twitter ou le géant chinois du commerce en ligne Alibaba, avaient ainsi déjà privilégié le NYSE ces dernières années.

Un porte-parole de Snap n'a pas voulu commenter.

D'après le quotidien économique, l'introduction en Bourse de Snap pourrait donner à l'entreprise une valorisation comprise entre 20 et 25 milliards de dollars, et serait l'une des plus grosses opérations de ce type à Wall Street depuis Alibaba. 

L'opération est particulièrement attendue par les investisseurs, d'autant qu'elle pourrait prendre la température pour d'autres potentielles entrées en Bourse de startups en vue comme Airbnb, Spotify ou Uber.

Snap avait entamé ses démarches l'an dernier en utilisant une disposition de la législation boursière américaine permettant aux entreprises réalisant moins d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires de préparer une introduction de manière confidentielle.

Cela la dispense de dévoiler ses informations financières jusqu'à 21 jours avant le début de son «roadshow», la tournée de présentation aux investisseurs qui précède l'entrée en Bourse.

Si le projet public d'introduction, qui contiendra ces détails, est transmis cette semaine à la SEC, le gendarme boursier américain, cela mettra donc l'entreprise en position pour faire ses premiers pas sur le marché en mars.

Snapchat a acquis une grande popularité auprès des adolescents et des jeunes adultes grâce à ses messages qui disparaissent peu après avoir été vus par leurs destinataires, et revendique plus de 150 millions d'utilisateurs quotidiens, dont 50 millions en Europe. 

L'entreprise avait aussi lancé l'an dernier des lunettes connectées et équipées d'une caméra miniature ("Spectacles"), et avait décidé à cette occasion de se rebaptiser Snap afin de montrer qu'elle ne se limitait plus à un seul produit. 

Snap peut espérer convaincre les investisseurs grâce à des revenus publicitaires en forte croissance, qui pourraient atteindre l'an prochain près d'un milliard de dollars à l'échelle mondiale, selon la société de recherche eMarketer.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

27/11/2020 | François Normand

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.