La société française Zenika s'installe à Montréal

Publié le 07/12/2017 à 13:21

La société française Zenika s'installe à Montréal

Publié le 07/12/2017 à 13:21

Par Denis Lalonde

(De gauche à droite) Stéphane Paquet, vice-président, Investissements étrangers & Organisations internationales de Montréal International; Valérie Plante, mairesse de Montréal, et Carl Azoury, cofondateur et président de Zenika. (Photo: courtoisie)

La société française de services informatiques Zenika installe son siège social nord-américain à Montréal et souhaite créer 50 emplois d'ici trois ans dans la métropole.

La direction de la société en a fait l'annonce en marge de la Conférence de Paris, organisée dans la capitale française par le Forum économique mondial des Amériques.

«La vitalité économique de la métropole et la transformation numérique qui s'y opère sont telles que nous avons décidé d'y mettre en place un centre de R-D, qui permettra de miser davantage sur le développement de produits», a déclaré le cofondateur et président de Zenika, Carl Azoury, dans un communiqué.

Fondée en 2006 à Paris, Zenika compte aujourd'hui plus de 300 employés à Singapour, à Montréal et au sein de six agences en France.

Montréal International, l'agence de promotion économique du Grand Montréal, a accompagné l'entreprise dans son projet d'implantation. L'agence précise qu'entre 2011 et 2016, le nombre de travailleurs spécialisés en technologies de l'information et des communications (TIC) dans le Grand Montréal a augmenté de 23%, pour atteindre 137 000.

En 2016, 70% des projets d'investissements facilités par Montréal International étaient concentrés dans le seul secteur des TIC.

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...