La SGF investit 30 M$ dans l'acquisition de Logibec Groupe Informatique

Publié le 20/07/2010 à 11:48

La SGF investit 30 M$ dans l'acquisition de Logibec Groupe Informatique

Publié le 20/07/2010 à 11:48

Par La Presse Canadienne

La Société générale de financement du Québec (SGF) investit 30 millions $ dans l'acquisition de Logibec Groupe Informatique. Cette entreprise est spécialisée dans les systèmes d'information dédiés au secteur de la santé et des services sociaux.

Logibec a été récemment acquise par une nouvelle société détenue par OMERS, qui gère des régimes de retraite en Ontario, dans laquelle la SGF a convenu de prendre une participation minoritaire indirecte.

L'engagement de la SGF est composé d'un investissement direct de 10 millions $ dans OPE LGI Inc., l'acquéreur de Logibec et l'entité dirigée par OMERS. De plus, la SGF a accepté l'invitation de la Banque Nationale du Canada à participer, pour un montant de 20 millions $, au prêt à terme garanti de premier rang de 125 millions $ d'un syndicat bancaire mené par la Banque Nationale du Canada. Dans le cadre de cette acquisition, la SGF a disposé de sa participation en actions ordinaires de Logibec, acquise en 2007.

Le pdg de la SGF, Pierre Shedleur, a expliqué qu'en s'associant à ce projet, la société assurait non seulement le maintien du siège social de Logibec au Québec, mais appuyait également une entreprise québécoise en pleine expansion, en plus de participer à la consolidation de sa position aux États-Unis.

L'entreprise, dont le siège social est situé à Montréal, possède aussi des bureaux à Québec, Edmonton, St-Louis, Minneapolis et Dallas.

 

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.